Aller au contenu

Comment King Marcel s’est lancé à l’assaut de la capitale

Sébastien Desrez, le premier franchisé de l’enseigne de restaurants de burgers gourmets King Marcel, a pris l’initiative de contacter les fondateurs pour se lancer à Paris.

« Même si quelques anciens lyonnais ou des Lyonnais de passage nous connaissent, la majorité des clients ont découvert King Marcel depuis son implantation à Paris ! », indique Sébastien Desrez, le premier franchisé de cette enseigne dédiée au burger créée en 2012 et qui dispose, depuis le mois d’avril, d’un établissement dans la capitale, rue Montmartre (2ème arrondissement). 15 personnes composent l’équipe de l’établissement, qui propose un concept rassemblant les bonnes pratiques éprouvées dans les deux restaurants lyonnais.

Après une maîtrise de gestion et l’école hôtelière de Savignac, Sébastien Desrez a travaillé durant vingt ans dans la livraison à domicile de pizza sous l’enseigne Speed Rabbit, dont il a été franchisé à l’âge de 25 ans. Il a vendu ses trois établissements il y a deux ans puis a travaillé sur un nouveau projet.

Un concept et un quartier en mouvement

« Je voulais me lancer dans la restauration rapide en misant sur le burger gourmet. J’ai connu King Marcel sur Internet. Le concept m’a intéressé et je me suis rendu à Lyon en février 2014. L’enseigne disposait alors d’un seul restaurant. J’ai accroché au concept, même s’il était moins abouti qu’ici, et j’ai eu un très bon contact avec les associés, qui avaient fait de Paris leur priorité », précise l’entrepreneur.

Sébastien Desrez s’est ensuite lancé à la recherche d’un local et s’est positionné sur le restaurant de la rue Montmartre, qui a précédemment accueilli des enseignes dédiées à la sandwicherie, au cœur d’un tissu commerçant en plein renouvellement. « Nous avons beaucoup de places assises, un critère essentiel pour King Marcel : les burgers et leur accompagnement doivent pouvoir être dégustés à table », souligne-t-il.

Le restaurant accueille chaque jour 250 à 300 couverts et s’appuie à compter de ce mois-ci sur deux nouveaux leviers de croissance, l’ouverture du dimanche et la livraison à domicile dans cinq arrondissements parisiens au moyen d’un prestataire. King Marcel compte, par la suite, développer son réseau en propre et en franchise.

Publié dansEconomieEntreprisesServices