EntreprisesServices

Comment le Hard Rock Cafe Paris continue de cibler ses clients locaux

3 min de lecture
Hard Rock Cafe Paris - Salle principale - Boulevard Montmartre, restaurant américain près du musée Grevin

Bien connu des touristes, le Hard Rock Cafe Paris entend davantage se faire connaître de la clientèle locale. Le restaurant a aussi fait évoluer son happy hour et son menu.

Dimanche 11 février, le Hard Rock Cafe Paris a organisé une soirée spéciale autour de la diffusion du Big Game, avec un menu dédié, des animations et un show de cheerleaders. Un événement qui permet au célèbre établissement du boulevard Montmartre, dans le 9ème arrondissement de Paris, ouvert en 1991, de faire parler de lui : “nous nous adaptons au marché local pour répondre aux attentes des Parisiens et des consommateurs français”, explique Estelle Homsy, directrice marketing et commerciale du Hard Rock Cafe Paris (100 collaborateurs) avec Liam Fahey.

“Initialement, nous avions une base de clientèle partagée entre les touristes et les clients locaux. Nous attirons encore plus les clients locaux, avec des menus spécifiques, et des événements récurrents également”, poursuit Estelle Homsy. Les sessions de live music ont été doublées, le mercredi soir et le jeudi soir. Depuis le début de l’année, l’happy hour, “le moins cher du quartier” avec 50% de remise sur les boissons, a été découpé sous un nouveau format, de 16 heures à 18 heures puis de 22h30 à 1 heure, des créneaux n’étant pas exploités par les bars des environs.

Autre changement impulsé au cours des derniers mois, l’évolution de la formule déjeuner, passant d’un choix unique à une carte dédiée entrée-plat ou plat-dessert à 18,95 euros, avec un repas offert au terme de la sixième visite.

Des nouveautés merchandising…

Côté tourisme, les managers du Hard Rock Cafe Paris se satisfont de la fréquentation, notamment lors des dernières vacances scolaires. Le restaurant souhaite rester en bonne place sur les carnets des acteurs du secteur. “Il y a eu beaucoup de communication avec des agences de voyage, et nous faisons de nombreuses privatisations, de 30 à 300 personnes. Pour le marché international, la marque parle pour elle-même. Les gens qui visitent les grandes villes savent qu’il y aura un Hard Rock Cafe”, indique Liam Fahey. Un nouveau chef fait légèrement évoluer la carte, et prévoit des menus spéciaux lors d’événements.

Depuis quatre ans, chaque dernier dimanche du mois, un brunch dédié aux enfants prend place en matinée. Un bar, une boutique et de nombreuses pièces de collection sont aussi disposés dans l’établissement. Des nouveautés merchandising, notamment un nouveau t-shirt et un polo avec Red Bull, sont aussi au programme, tout comme une collection autour de Bob Marley arrive, par rapport au film prévu en salles le 14 février.

…et au menu

Country burger - Hard Rock Cafe Paris - Boulevard Montmartre, restaurant américain près du musée Grevin

Country burger

Il y a quelques mois, la carte a également été légèrement modifiée, avec l’introduction des smash burgers, des burgers à la viande aplatie qui font fureur. Trois recettes ont été créées : Country burger (deux steaks hachés, fromage américain, laitue, tomate, oignon rouge, pickles, sauce burger maison), Swiss mushroom burger (avec du fromage suisse et des champignons) et Spicy diablo burger (avec des jalapeños marinés). “Cela fonctionne bien, nous avons d’excellents retours. Nous avons aussi changé les buns de nos burgers, plus moelleux”, précise Mohamed, manager, en restaurant. Le burger est effectivement plus facile à déguster – pour la première fois, nous avons terminé ! – tandis que la viande est bien juteuse.

Smoked old fashioned - Hard Rock Cafe Paris - Boulevard Montmartre, restaurant américain près du musée Grevin

Smoked old fashioned

Autre changement, l’introduction de nombreux cocktails classiques, dont un Smoked old fashioned (Maker’s Mark, sirop maison de sucre brun, cherry bitters, cerise en garnish), doté d’un fumoir individuel. Même préparé en plein rush du déjeuner, le côté fumé fait mouche lors du service du cocktail, qui présente une belle sucrosité et est puissant en fin de bouche. Le cocktail n’est pas trop sec, permettant de découvrir la recette, plébiscitée par les consommateurs anglo-saxons.

— 14 boulevard Montmartre, 75009 Paris
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2815 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

A Bastille, O’Sullivans ose le pub gastronomique

Loin des pubs traditionnels, O’Sullivans Bar & Grill, ouvert au printemps place de la Bastille, à Paris, joue à fond la carte du restaurant. Un pari qualitatif, qui tranche avec les codes de l’enseigne.
EntreprisesLa sélection de la rédaction

A Paris, le bar de l'Hôtel du Collectionneur renouvelle son menu food, façon restaurant

Une vraie offre de restauration dans un élégant bar d’hôtel, tel est le pari relevé par l’Hôtel du Collectionneur (5 étoiles), à Paris, avant l’installation, à la rentrée, d’un terrain de padel.
EntreprisesLa sélection de la rédaction

Ventrus, trois ans de restauration dans une belle coque en bois et de nombreux projets

Jusqu’à la fin juillet, le chef Timothée Deseine prend les commandes de Ventrus, un restaurant en bois et en verre posé depuis trois dans dans le parc de la Villette, à Paris. Les envies de mobilité du concept seront finalement assouvies par de nouveaux projets prévus pour 2025.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter