Entreprises

Comment le bar à bières artisanales IBU double la mise à Paris

2 min de lecture
Equipe du bar à bières artisanales IBU Oberkampf

Pour son troisième anniversaire, le bar à bières artisanales IBU lance un deuxième établissement parisien, rue Oberkampf. Au menu, des références différentes et des conditions de stockage améliorées.

A quelques pas de La Fine mousse et de la brasserie BapBap – les beer geeks ne seront pas dépaysés – Independent Brews United (IBU) a ouvert, en terrasse le 19 mai puis en salle, un deuxième établissement, rue Oberkampf (11ème arrondissement de Paris). Ce bar spécialisé dans la bière artisanale a été créé en août 2018 cour des Petites écuries, dans le 10ème arrondissement. Malgré les embûches traversées (mouvements sociaux, confinements et mesures de couvre-feu), le troisième anniversaire sera donc fêté avec ce nouveau bar qui voit plus large : quinze becs de bière pression (contre dix), ainsi que cinq vins naturels également en pression.

“Entre les deux établissements, les bières sont différentes, afin d’inciter à la découverte de chaque bar”, précisent Kévin Lieurade et Olivier Deval, fondateurs. Les charcuteries et fromages d’Auvergne sont présents dans le 10ème et le 11ème arrondissement. Le local a été identifié avant le premier confinement, acheté en mai 2020, fait l’objet de nombreux travaux puis ouvert un an plus tard, restrictions obligent. Quatre personnes se relaient dans cette salle très contemporaine, tout en longueur. Un grand menu board est disposé, ainsi que l’incontournable meuble réfrigéré pour la large sélection de canettes.

La principale nouveauté se situe au fond du bar : une chambre froide (entre 13 et 14 degrés) accueille les différents fûts, dans une disposition plus adaptée à la manutention que le sous-sol de la cour des Petites écuries. “Nous avons moins de pertes, et lorsqu’il fera chaud, la bière restera à bonne température”, explique Olivier Deval. Les vins font l’objet d’un traitement particulier, servis aux environs de 13 degrés pour les rouges et entre 9 et 10 degrés pour les blancs, contre 5 à 7 degrés pour les bières.

Bières houblonnées et acides en vue

Pinte de craft beer - IBU Oberkampf - Independent Brews united

Les bières de style houblonné, ainsi que les acides, se hissent toujours en tête des préférences des clients. La Pref (6%), une bière de Vendale, la gamme grand public de la brasserie Prizm (à Vendargues, dans l’Hérault), illustre bien le premier segment. “Pendant l’ébullition, le houblon apporte de l’amertume”, rappelle Olivier Deval. Autre proposition avec l’Agitation tropicale (4%), une fruited sour signée BapBap. L’acidité permet d’amener de la fraîcheur à cette bière. Très réussie, l’Idaho7/Cryo Talus (du nom des houblons utilisés) de la brasserie Popihn (à Vaumort, dans l’Yonne) se distingue par sa belle épaisseur et ses notes terreuses (photo).

Les deux bars sont ouverts à partir de 17 heures, et 15 heures le samedi. Ils disposent des machines à growlers qui ont permis à IBU de traverser tant bien que mal la dernière période de confinement.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2495 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesServices

Les smash burgers de Junk passent de la livraison au vrai point de vente, à Paris

Le groupe In My Belly conçoit des plats pensés pour la livraison et la vente à emporter. Sa marque Junk, dédiée aux smash burgers, s’essaie au take away physique, à Paris.
Entreprises

La distillerie parisienne Baccae éveille l'intérêt du public sur l'élaboration du gin

A Paris, les ateliers de création d’un gin de la distillerie Baccae, qui fête ses cinq ans, remportent un franc succès. Les…
EntreprisesIndustrie

Avec une boutique à Paris, Ricola développe son univers de marque

Pour la première fois, Ricola s’implante dans sa propre boutique, dans le Marais, à Paris. Un moyen pour la marque suisse de s’adresser directement à ses consommateurs.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter