ÉconomieEntreprisesServices

Covid-19: Clickeat offre sa plateforme de prise de commandes en ligne aux restaurateurs

2 min de lecture
Clickeat - Prise de commandes en ligne pour les restaurateurs

La start-up Clickeat offre, durant la période de confinement, l’installation de sa plateforme de prise de commandes en ligne aux restaurateurs et commerçants, pour faciliter le click & collect ou la livraison.

A défaut de pouvoir recevoir correctement leurs clients, les commerçants de proximité et les restaurateurs (qui ne peuvent plus accueillir du public) peuvent se tourner vers les commandes en ligne et la livraison à emporter. Encore faut-il en avoir les compétences techniques ou disposer d’un prestataire rapide. Durant la période de confinement, la start-up parisienne Clickeat offre l’installation et le démarrage de sa plateforme (intégration du menu, création de la boutique en ligne, paiement intégré, accompagnement marketing), pour une livraison du produit en 24 heures.

« Dès le lundi 16 mars, après l’annonce de la fermeture des restaurants dans le cadre de la lutte contre le covid-19, nous avons eu de nombreuses demandes sur la commande en ligne. Beaucoup de restaurateurs ont fermé, d’autres ont souhaité faire de la livraison à la demande de leurs clients… Nous avons souhaité faire bénéficier largement ces acteurs de notre solution, avec paiement en ligne intégré, ce qui évite les échanges de monnaie », explique Antoine Gantheret, cofondateur et directeur général de Clickeat (9 personnes). La solution est accessible sur tous les terminaux existants, sans matériel propriétaire.

« En tant qu’expert e-commerce dans le domaine de la restauration, il était évident pour nous de mettre à disposition notre solution gratuitement, afin d’aider les établissements à maintenir une activité économique », ajoute Thibaud Channelliere, cofondateur. Deux tiers des clients préexistants de Clickeat ont temporairement cessé leur activité. Pour les commerçants et restaurateurs restés ouverts, le chiffre d’affaires quotidien a triplé en moyenne grâce aux commandes digitales et à la livraison. Depuis le début de la période de confinement généralisé, le volume de commandes générées via Clickeat a grimpé de 20%.

Livraison et click & collect, des outils largement demandés

Une tendance qui n’est pas l’apanage des grands centres urbains. 90% des clients de Clickeat se situent en-dehors de Paris et de sa région. « Dans un village du sud de la France, une pizzeria a rouvert en vente à emporter et en livraison. Certains restaurateurs se concentrent sur la livraison. Un de nos plus gros clients est dans une petite ville de 20 000 habitants, dans le Nord », souligne Antoine Gantheret. L’équipe de Clickeat, dont les outils permettent de recevoir des commandes plusieurs jours à l’avance, reste sur le pont, en télétravail.

« La commande en ligne soulage la commande par téléphone, et permet d’être clair sur l’offre », poursuit le manager. L’augmentation du panier moyen entre une commande passée en ligne et une commande passée in situ est estimée à 22% en moyenne. Pendant la période actuelle, une attention particulière est par ailleurs apportée aux bonnes pratiques à recommander aux commerçants et restaurateurs : contacts limités avec le pré-paiement, click and collect à privilégier pour limiter l’affluence, fermeture des sacs…

La start-up a toutefois dû mettre en pause l’activité de Track the Truck, sa plateforme de mise en relation avec des food trucks, fermeture de nombreux immeubles de bureaux et des lieux événementiels oblige.

2784 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

Paris : le restaurant Piccola Mia, pendant italien de Mon Coco, fait ses premiers pas place de la République

Place de la République, à Paris, le restaurant Piccola Mia succède à Pizza Pino, avec des recettes déjà éprouvées : décoration léchée, plats généreux, large amplitude horaire.
ÉconomieEntreprisesServices

Pour l’équipe des restaurants Mamé Kitchen, “être flexitarien, c’est s’éclater à découvrir de nouvelles saveurs rythmées par les saisons”

Créée en 2018, l’enseigne Mamé Kitchen compte cinq restaurants, conçus pour la vente à emporter, autour d’une offre de street food flexitarienne. Elle compte accélérer son développement.
La sélection de la rédaction

A Disney Village, la brasserie Rosalie compte faire connaître les classiques de la gastronomie française

Rosalie, un restaurant de type grande brasserie, a ouvert en décembre dernier à Disney Village, la zone connexe à Disneyland Paris. Service efficace, décoration élégante, carte fournie : les fondamentaux du concept sont de mise, mais l’établissement doit davantage faire connaître son offre.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter