ÉconomieEntreprisesEnvironnement-SantéIndustrie

Bloomizon veut approvisionner les internautes en vitamines

1 min. de lecture

La start-up souhaite proposer à ses clients des suppléments en vitamines.

Et si le Web pouvait bénéficier à notre santé ? Lancée en décembre dernier, la start-up Bloomizon fait appel aux internautes. Elle souhaite lever 10.000 euros pour lancer sa production et intégrer un algorithme, la clef de son fonctionnement, sur sa plateforme multimédia. Et pour cause : il s’agit de déterminer un supplément de vitamines pour chaque client, à partir des données communiquées.

L’objectif est de fournir, à partir du mois d’avril, des boîtes de gélules, correspondant à sept vitamines différentes, aux premiers clients. L’algorithme développé par Bloomizon doit permettre de proposer aux membres de la plateforme un complément correspondant à leurs besoins, en fonction des différents apports déjà assimilés. Les fondateurs de l’entreprise souhaitent jouer la carte de la sécurité pour rassurer les apporteurs de fonds et les futurs clients face à cette initiative d’un genre nouveau.

« Nous travaillons en partenariat avec l’un des leaders mondiaux de la fabrication de capsules à enveloppe molle, Capsugel, à Ploërmel en Bretagne », expliquent Mélanie et Benoît Jonniaux. 160.000 euros ont précédemment été levés auprès d’investisseurs privés. « Nous nous sommes entourés de spécialistes et travaillons depuis plus d’un an avec des nutritionnistes, pharmaciens, chercheurs en biologie et mathématiciens », complètent-ils. Il leur reste un mois et demi pour convaincre les internautes.

Business & Marchés dresse chaque mois le portrait d’une start-up. Contactez-nous !

A lire également
EntreprisesFocusServices

Vegan, low-carb, keto: la start-up Eatology veut repenser les repas des régimes

Fin 2019, la start-up Eatology s’est lancée en France avec des programmes minceur et des offres vegan, low-carb ou orientées vers les…
EntreprisesServices

HeyTom! incite les restaurateurs à accélérer leur digitalisation grâce à ses solutions dématérialisées

Durant le reconfinement, HeyTom! a offert aux restaurateurs l’accès à son module de click & collect afin de leur permettre de s’adapter…
EntreprisesFocus

EPC, ou le champagne en mode start-up pour recruter de nouveaux consommateurs

La maison de champagne EPC a réussi à s’imposer auprès de grands comptes et d’être présente dans six pays. Jérôme Queige, cofondateur et directeur général de la start-up, revient sur ce démarrage réussi.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

Laisser un commentaire