Focus

Des bières pour changer de regard sur l’Irlande

1 min de lecture

Focus, au bar Murphy de la rue Oberkampf, à Paris, sur une sélection de bières proposées à l’occasion d’une Irish week. Des produits signés O’haras et White Hag.

Après deux ans sans événement, nombreux sont les bars à avoir fêté, jeudi 17 mars, la Saint-Patrick. L’occasion de redécouvrir des bières irlandaises, qui offrent un large panel de saveurs. “La sélection est large, et nous avons conçu une offre food spécifique”, illustre Mathieu Le François, gérant de deux bars à bières, Murphy, dans le 11ème et le 14ème arrondissement de Paris. Concept de l’enseigne : des food pairings avec des tartines, à partager entre amis. Certaines recettes ont été réalisées pour l’Irish week. Les bars Murphy proposent une gamme de bières faisant le pont entre des styles phares et des références plus pointues.

A la pression pour l’Irish week, l’IPA de la brasserie O’haras (5,2%) se révèle très facile à boire, douce et assez fruitée. Une bière qui permet de découvrir ce style, avec des arômes révélés par le recours au dry hopping. Plus connue des beer geeks, la brasserie White Hag était aussi à l’honneur durant cette opération. Bonne alternative à une célèbre bière, la Balor Export (6,5%) est un stout sec, très porté sur les arômes de chocolat et de café. Une fine mousse coiffe cette bière, qui présente également des notes de malt grillé.

Très en vogue, l’India Pale Ale est aussi de mise à travers la Watermelon (5,5%) de White Hag. L’emploi du houblon américain El Dorado lui confère “une douceur naturelle de pastèque, avec une touche d’agrumes grâce au pamplemousse frais”, résume l’équipe de la brasserie. La dégustation de cette bière portée sur les fruits exotiques se conclut par une franche amertume. On regrettera l’aspect “chewing gum” apporté par la pastèque. Quant à la New England IPA Atlantean (5,4%), elle tient ses promesses : une bière très résineuse et onctueuse. “L’avoine et le lactose ajoutent une riche onctuosité qui atténue l’amertume”, précise White Hag.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2466 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Avec Manifest, la liqueur Jagermeister passe à l’âge adulte

Bars à cocktails sélectionnés, cocktails classiques : Manifest, la nouvelle liqueur de Jagermeister, vise un registre éloigné des shots et des discothèques…
Entreprises

Cette année, Frog mise sur des bières de saison adaptées à chacun de ses pubs

Pour remettre en lumière ses différents pubs, Frog a lancé des bières spécifiques à chaque établissement, et mise sur davantage de produits de saison.
Entreprises

Les fûts de pineau des Charentes rouge, belle idée de la distillerie The Balvenie

French Oak 16 ans, un whisky bénéficiant d’une finition en fûts de chêne français ex-pineau des Charentes rouge, est lancé par The Balvenie.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter