Focus

BeYo!, la sandwicherie qui veut convertir les actifs du 8ème au bio

BeYo! & eat fresh - Paris

A Paris, BeYo! veut proposer aux actifs une pause-déjeuner bio, avec les codes de la sandwicherie et du traiteur.

On ne compte plus les sandwicheries et échoppes spécialisées dans le déjeuner des actifs à Paris – il en ouvre et en ferme toutes les semaines. Le caractère difficile du métier n’a pourtant pas freiné Hélène Marx et Laetitia Amiable, qui se sont rencontrées il y a dix ans… chez Mc Donald’s. Depuis la grande banlieue parisienne, elles rallient tous les jours aux aurores la rue de Berri, dans le 8ème arrondissement de Paris – ce qui n’est pas chose facile – pour concocter, à trois personnes, une sélection de sandwiches, salades, tartines, soupes et desserts entièrement bio chez Be Yo ! & eat fresh.

« Nous sommes fans de food et de restauration. Nous testons tous les nouveaux concepts, nous nous amusons à créer de nouvelles recettes… », précise Hélène Marx. Au menu, élaboré avec le chef Richard Fanton, figurent des sandwiches tous élaborés à base de pain tradition (à l’exception du Yo ! Le saumon, en mini bagel, et du Yo ! Le tandoori, en pain pita), avec une gamme permanente (curry, classique, chèvre et campagnard toastés, sud, Italie) et saisonnière (concombre, brousse de brebis, piment d’Espelette, fenouil râpé… parmi les ingrédients sélectionnés au printemps).

L’objectif est de séduire une clientèle d’actifs, au petit-déjeuner et surtout au déjeuner, dans un quartier composé en grande partie de bureaux (Miromesnil-Haussmann). Le panier moyen est de 11 euros. Pour étendre leur zone de chalandise, les six associés du restaurant doivent prochainement signer avec un prestataire de livraison.

2158 articles

A propos de l'auteur
Journaliste, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

A Paris, l'atelier de brassage Brew Unique accompagne les homebrewers et traverse la crise

A Paris, Mike Gilmore aide les amateurs de brassage à développer leur activité. Avec ses ateliers (Brew Unique), il contribue à la diffusion de la culture de la bière et poursuit ses collaborations autour d’initiatives agricoles.
Entreprises

Au pub parisien The Frog & Underground, une boutique et du take away pour rester ouvert

A Paris, FrogPubs maintient ses bars-restaurants ouverts exclusivement en vente à emporter, grâce à des boutiques éphémères et une présence sur les plateformes de livraison, avec une nouvelle organisation.
Entreprises

La Fine gastronome réconcilie les amateurs de gastronomie avec les fourneaux

Les restaurants sont fermés ? La Fine gastronome prévoit des coffrets de condiments et d’idées recettes à cuisiner chez soi pour réaliser des menus de haut niveau.