Entreprises

Avec La Légère, Leffe s’invite sur le segment des lagers

1 min de lecture
Leffe La Légère (AB InBev)

Du nouveau chez Leffe. Après le lancement d’une référence 0.0%, la bière d’abbaye d’AB InBev étoffe de nouveau son portefeuille avec La Légère. Titrant 5% (contre 6,6% pour la Leffe Blonde), ce nouveau produit entend « révolutionner le monde des lagers » à partir du mois d’avril, en GMS et en CHR. Thomas Boucheron, responsable marketing Leffe France, nous en dit plus.

Pourquoi avez-vous choisi de lancer une nouvelle référence, sur le marché français, sur la gamme Leffe ?

Depuis trois ans, nous effectuons de nombreuses études de marché. Résultat : Leffe est la marque de bières préférée des Français. Le segment des bières blondes légères est le plus intéressant du marché car nous permet d’innover et d’investir sur ce dernier tout en conservant la signature gustative de Leffe. Cette nouvelle marque sera progressivement mise sur le marché à partir d’avril.

Comment avez-vous identifié ce segment ?

Le segment des lagers est le plus important du marché et reste avant tout, propice à diverses occasions de consommation. Le challenge était d’infiltrer ces moments de dégustation pour lesquels une Leffe est moins appropriée.

D’un point de vue gustatif, quelles sont les différences avec la Leffe classique ?

Une Leffe classique, c’est une bière à fermentation haute titrant 6,6% d’alcool. Son goût est sucré, aux saveurs d’épices, de vanille et de clous de girofle avec une douce amertume. La Légère est différente par sa basse fermentation et son degré d’alcool à 5%. Le goût, bien que gardant la signature Leffe, est plus léger en bouche, frais, doux et rafraîchissant.

Quels types de bars ciblez-vous en CHR ?

Nous ciblons les « cafés français », les établissements « hybrides » où les consommateurs sortent pour boire un verre entre amis ou famille ou pour consommer un repas. La Légère y sera également disponible à la pression.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

A lire également
Entreprises

“La jeune génération de consommateurs de vins est plus sensible aux cépages et au goût qu'au terroir”

La dénomination Vin de France aspire à davantage de visibilité à travers un concours interne et l’essor de la consommation en cocktails. Sans mention de terroir, les vins doivent se différencier différemment.
Entreprises

Avec Manifest, la liqueur Jagermeister passe à l’âge adulte

Bars à cocktails sélectionnés, cocktails classiques : Manifest, la nouvelle liqueur de Jagermeister, vise un registre éloigné des shots et des discothèques…
Économie

Romain Raimbault (Omnivore): “les alternatives à la viande et les vins nature deviennent incontournables en restauration”

Du 10 au 12 septembre, le salon Omnivore, organisé par GL Events et dédié à l’univers de la gastronomie, a tenu sa…

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

1 commentaire

Les commentaires sont fermés, mais vous pouvez nous contacter par mail depuis notre page A propos.