Entreprises

Après 229 jours, le dispositif de Disneyland Paris pour le retour des visiteurs

3 min. de lecture

A l’occasion d’avant-premières, Disneyland Paris a dévoilé plusieurs nouveautés pour sa deuxième réouverture. Cars Road Trip, Buzz Lightyear, château… Le point sur les changements prévus le 17 juin.

C’est avec un Château de la Belle au bois dormant façon Minecraft, pour cause de travaux, sous une élégante bâche qui laisse apparaître les premiers éléments rénovés de toiture, que Disneyland Paris a de nouveau accueilli du public extérieur pour la première fois depuis le 29 octobre dernier. Deux jours avant la réouverture officielle, le 17 juin, les parcs d’attractions de Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne) reçoivent leurs clients titulaires de passeports annuels.

Une reprise célébrée par un nouvel hymne, Brand new day, remplaçant Coming home to Disneyland (diffusé courant 2020) et diffusé en matinée. Les personnages Disney étaient bien entendu présents.

A Discoveryland, dans le Parc Disneyland, au-delà de la surprise visuelle que constitue l’absence d’Orbitron, démonté pour rénovation, Buzz Lightyear Laser Blast a enfin repris du service – l’attraction, fermée début janvier 2020, devait rouvrir six mois plus tard si le confinement n’avait pas retardé les travaux. Remise à niveau, elle bénéficie d’une façade entièrement repensée, plus colorée et lumineuse. Point notable : Disneyland Paris acte la disparition des Fastpass en version papier, les bornes ayant été retirées. Une file dédiée est toujours prévue, sans précisions pour le moment.

Au parc Walt Disney Studios, la première étape visible de la restructuration-extension est incarnée par Cars Road Trip. Une nouveauté qui se mérite, tant son emplacement est difficile à identifier, seulement matérialisé par une petite pancarte, menant à une très longue allée, pour l’heure constellée de palissades, débouchant sur une gare au joli look rétro. Les habitués de Quatre roues rallye ne seront pas dépaysés. Nouvelle garde-robe pour les cast members, mais mêmes véhicules que l’ancien Studio Tram Tour. Cette reconfiguration est toujours marquée par l’arrêt sur le Catastrophe Canyon (entièrement remis à neuf), point d’orgue d’un trajet nettement plus court, beaucoup plus arboré mais plus pauvre en éléments de décors.

Un protocole sanitaire renforcé

Haie d’honneur pour l’ouverture.

Reprise pour l’équipe de la Tour de la Terreur.

Fire & Rescue - Pompiers Disneyland Paris - Opérations de secours

Les pompiers de Disneyland Paris sont présents en permanence sur le resort.

Une chose n’a pas changé à Disneyland Paris : la présence continue des équipes sur le terrain, en dépit d’une jauge réduite (l’accès aux parcs s’effectue exclusivement sur réservation). En témoigne la haie d’honneur formée ce mardi matin le long de Main Street USA, au Parc Disneyland, avec un bel enthousiasme pour ce retour des visiteurs.

Des plexiglas ont fait leur apparition dans plusieurs attractions, afin d’en augmenter les capacités.

Les différentes équipes accompagnent cette deuxième réouverture avec un protocole sanitaire encore renforcé : affichage obligatoire de la capacité maximale à l’entrée de chaque bâtiment, QR Codes et cahiers de rappel dans les restaurants (dont les prix ont été arrondis à l’euro supérieur), et pose de panneaux de plexiglas au sein même des véhicules des attractions – dans l’ascenseur de Phantom Manor, entre les rangées à It’s a small world, Star Tours, RC Racer ou à The Twilight Zone Tower of Terror… Certaines files d’attente ont été rééquipées, comme à Meet Mickey Mouse. Les files dédiées aux passagers seuls demeurent inaccessibles.

De nombreuses rénovations

A l’entrée du parc Walt Disney Studios, après avoir contourné l’entre-deux parcs occupé par une zone de travaux et franchi les portillons (dont le nouveau modèle a aussi déployé au Parc Disneyland), la place dénommée Front Lot a terminé sa cure de jouvence. Une belle rénovation, tout comme sur la façade de Crush’s Coaster (et sa file d’attente qui reste engorgée), totalement repeinte.

Bonjour Woody à Toon Studio !

Des points photo ont par ailleurs été ajoutés, et l’utilisation de l’application Lineberty enfin stoppée. Le retour des Stand-by pass, à l’usage peu probant à l’automne 2020, est programmé, notamment à Ratatouille et à Buzz Lightyear, sans date pour le moment. Prochaines étapes à Disneyland Paris, l’ouverture du Disney’s Hotel New York – The Art of Marvel le 21 juin puis, en juillet, de Studio D, la fabrique des rêves.

2295 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesServices

[Vidéo] Disneyland Paris renouvelle sa parade de Noël et reprend ses spectacles

En novembre, Disneyland Paris lancera une nouvelle parade (“Mickey et sa parade étincelante de Noël”), avant le retour de son traditionnel show de fin d’après-midi. D’autres nouveautés ponctueront l’automne-hiver des parcs de Marne-la-Vallée.
EntreprisesServices

Avec Peur sur le Parc, le Parc Astérix réussit sa saison d'Halloween

Les visiteurs sont au rendez-vous pour Peur sur le Parc, l’impressionnant dispositif du Parc Astérix pour Halloween, de retour cette année dans sa version complète.
EntreprisesServices

30 ans, ambassadeurs, CDD pour Halloween : rentrée chargée pour Disneyland Paris

Disneyland Paris a révélé le logo de son trentième anniversaire. La destination de Marne-la-Vallée va aussi se doter d’un nouvel ambassadeur. Des ajustements viennent par ailleurs d’être opérés à Walt Disney Studios.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter