EntreprisesLa sélection de la rédaction

5 cocktails pour passer l’été avec le rhum Eminente, sur le rooftop du Drawing Hôtel, à Paris

3 min de lecture

La marque de rhum cubain Eminente est à l’honneur au Drawing Hôtel, près du Louvre, à Paris, dans le cadre d’un rooftop cocktails pensé par l’équipe d’Adrian Nino.

Dans le 1er arrondissement de Paris, à proximité du Louvre, le rooftop du Drawing Hôtel (4 étoiles) n’avait pas encore été exploité. Depuis la mi-mai 2024, il est possible d’y déguster un cocktail, durant la période printemps-été.

Rhums Eminente - Rooftop Eminente au Drawing Hotel (Paris) - Eté 2024

Les rhums Eminente sont mis en avant.

Pour cette opération, l’établissement s’est associé à la marque de rhum cubain Eminente (LVMH). Un choix qui ne doit rien au hasard : en 2022, l’hôtel Monte Cristo, dans le 5ème arrondissement de Paris, avait été transformé en “Hôtel Eminente”, avec un marketing, une décoration et des cocktails dédiés. Florian Bitker, directeur des opérations hôtelières du groupe Drawing Society, y travaillait alors; tout comme Adrian Nino, qui a dirigé durant cinq ans le bar de cet hôtel (Bar 1802). Par ailleurs, au printemps 2023, Eminente avait investi un hôtel particulier parisien pour y installer une vaste offre de restauration, baptisée “Casa Eminente”. Le beau comptoir qui avait été réalisé à cette occasion a été réinstallé au Drawing Hôtel.

Rooftop Eminente au Drawing Hotel (Paris) - Eté 2024

Le projet a été réalisé en moins de deux mois, avec la réalisation d’une pergola, la commande du mobilier, la création des recettes F&B sous la houlette d’Adrian Nino, désormais consultant, et le recrutement de deux bartenders, qui ont précédemment officié au Bar 1802. De la végétation a été installée, et la terrasse entièrement réaménagée. “J’ai pu choisir l’équipe. Sur le menu, les recettes sont cohérentes, et diverses pour poursuivre la soirée. Tout est prébatché”, précise Marion Pons, manager.

El Ultimo

El Ultimo - Rooftop Eminente au Drawing Hotel (Paris) - Eté 2024

El Ultimo

Cinq cocktails ont donc été créés. “Les cocktails sont d’inspiration cubaine, en revisitant des recettes iconiques. Sur une terrasse, potentiellement, le verre peut taper sur les verres. Nous avons donc ajusté la sucrosité des recettes et sur l’évolution des drinks au fil de la dégustation. Cela reste un challenge”, explique Adrian Nino. Ainsi El Ultimo consiste en un old fashioned “boisé et puissant”, Le cocktail est fumé aux copeaux de bois. Le rhum (Eminente Gran Reserva, 10 ans) apporte des notes beurrées et pâtissières. On retrouve aussi un bitter au cacao et au palo santo, ainsi qu’un sirop d’érable à la fleur de sel dans ce cocktail pointu.

Ache!

Ache !- Rooftop Eminente au Drawing Hotel (Paris) - Eté 2024

Ache !

Ache! est plus adapté à l’esprit d’une soirée d’été, avec du rhum Eminente Ambar claro (3 ans), du miel, de l’ananas et un mix d’épices caribéennes. Un cocktail “fruité et épicé”, très acidulé, porté sur le miel au nez, et d’emblée très épicé en bouche, sans agresser pour autant. Le drink devient plus épicé au fil de la dégustation. De l’ananas recouvert d’épices jerk, de cumin et de sucre fumé caramélisé au chalumeau est disposé en garnish.

Guarachita

Guarachita - Rooftop Eminente au Drawing Hotel (Paris) - Eté 2024

Guarachita

Les amateurs de pornstar martini se tourneront quant à eux vers le Guarachita, un twist préparé sous forme de milk punch. “Un cocktail facile à boire, avec deux textures, grâce à la présence de plus de sucre dans le cocktail”, illustre Baptiste Magnan, barman. Une mousse de champagne (champagne, sucroester) est également réalisée, pour les besoins de la recette (rhum Eminente Reserva 7 ans, jus de passion, liqueur de cacao blanc, sirop de vanille). Un long drink très soyeux, marqué par les arômes réconfortants du cacao blanc.

Daiquiri ⋅ Negroni

Artista Daiquiri

Artista Daiquiri

Parmi les classiques, l’Artista Daiquiri (Eminente Ambar Claro, noix de coco, citron vert, absinthe) est très frais, grâce à l’absinthe qui apporte sa patte concomitamment à celle du sirop de coco et du rhum infusé à l’huile de coco “pour exacerber les notes tropicales du spiritueux”, tandis que le Negroni se révèle être plus traditionnel, dans les codes de la catégorie, même si la recette l’est un peu moins avec du Cynar, des feuilles de curry et du thé rooibos en plus du Campari, d’un sweet vermouth et du rhum Eminente Reserva. De discrètes notes florales sont apportées par le rooibos, bien que le drink reste toujours porté sur l’amertume. Côté food, s’il ne pleut pas, gambas, houmous, brochettes de poulet et sandwich sont au programme.

Cocktails de 16 à 17 euros; food de 12 à 15 euros le plat.
17 Rue de Richelieu, 75001 Paris
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2815 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

A Bastille, O’Sullivans ose le pub gastronomique

Loin des pubs traditionnels, O’Sullivans Bar & Grill, ouvert au printemps place de la Bastille, à Paris, joue à fond la carte du restaurant. Un pari qualitatif, qui tranche avec les codes de l’enseigne.
EntreprisesLa sélection de la rédaction

A Paris, le bar de l'Hôtel du Collectionneur renouvelle son menu food, façon restaurant

Une vraie offre de restauration dans un élégant bar d’hôtel, tel est le pari relevé par l’Hôtel du Collectionneur (5 étoiles), à Paris, avant l’installation, à la rentrée, d’un terrain de padel.
La sélection de la rédaction

3 cocktails pour passer l’été à l'Experimental Cocktail Club, à Paris

Pour la saison printemps-été 2024, l’Experimental Cocktail Club, premier du nom, rue Saint-Sauveur à Paris, a renouvelé son menu, toujours composé de neuf cocktails création, de trois classiques (dont un drink vieilli en fût) et de deux recettes sans alcool.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter