Renaud Eliazord - Bar Vieux Carré (Paris 11ème)
La sélection de la rédaction

3 cocktails classiques à redécouvrir au bar Vieux Carré, à Paris

2 min de lecture

Au bar Vieux Carré, à Paris, focus sur trois cocktails incontournables, qui reprennent du poil de la bête.

Rue de Montreuil, dans le 11ème arrondissement de Paris, le bar à cocktails Vieux Carré propose une offre de dix recettes. “Nous observons un beau retour des cocktails classiques. Nous les réalisons notamment en bouteilles, pour les groupes : Manhattan, negroni, old fashioned. Nos cocktails création sont plutôt secs”, indique Renaud Eliazord, associé avec Anthony Bonnafous. Le bar a notamment creusé son sillon avec sa gamme de cocktails incontournables mais revisités, dont, bien entendu, un Vieux carré qui est renouvelé à chaque saison.

Vieux carré flambé

Vieux carré flambé - Bar Vieux Carré (Paris 11ème)

Vieux carré flambé

Tous les six mois, un Vieux carré “twisté mais costaud” est mis à la carte, Whisky John Barr, rhum (Plantation original dark puis Flor de Cana 12 ans), liqueur de banane, vermouth rouge et bitter créole composent le Vieux carré flambé. “Avec la liqueur de banane, le cocktail était un peu trop sucré, donc le bitter permet de réajuster l’équilibre de la recette”, explique Renaud Eliazord. Doux au nez, avec des notes prononcées de banane et un whisky discret, le cocktail se rapproche nettement, en bouche, d’un vieux carré, mais plus accessible. Le cocktail est proposé à 10 euros : “l’objectif est de susciter l’intérêt; il faut lever les a priori sur le whisky ou sur le cognac, par exemple.”

Sazerac

Sazerac - Bar Vieux Carré (Paris 11ème)

Sazerac

“En début de soirée, l’hiver, nous avons des amateurs de whisky et de cocktails secs qui aspirent à (re)découvrir des recettes vintage, et nous devons aiguiller nos clients vers la découverte de cocktails qu’ils ne connaissent pas”, poursuit Renaud Eliazord. Pour la méthode : dans un verre à mélange rincé à l’absinthe, glaçon rye whisky, sirop de sucre, Peychaud’s bitter, puis service sans glace. Un cocktail puissant en bouche, assez corsé, qui gagne en consistance sans la glace. Un esprit cuir, aussi, lors de la dégustation, grâce au rye.

Godfather

Godfather - Bar Vieux Carré (Paris 11ème)

Godfather

On retrouve également le whisky John Barr, un blend, dans ce cocktail “idéal pour déguster un drink gourmand, sucré, mais avec la puissance des alcools”. Le côté dessert de l’amaretto est souligné par un ensemble résolument onctueux, presque beurre salé grâce à l’Adriatico. En fin de soirée, un incontournable notamment. “Nous poussons les cocktails classiques selon les envies de nos clients. On peut se plaire à redécouvrir ces recettes, lorsqu’elles sont bien préparées”, ajoute Renaud Eliazord.

Le bar Vieux Carré propose par ailleurs une offre de milk punch revisités, a l’instar de sa recette à la vodka (Nuage), de liqueur de sureau, de thé, de jus de citron, de lait entier (pour la préparation), et de saké infusé à la fleur bleue à verser à l’issue d’une première dégustation.

— 59 rue de Montreuil, 75011 Paris
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2761 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

Printemps-été: 3 cocktails de saison au menu de Drinks & Co, à Paris

A Paris, le bar de Drinks & Co a fait évoluer son menu de cocktails pour la période printemps-été. Cocktails miroirs, créations, highballs… Focus sur 3 nouveautés inspirantes.
La sélection de la rédaction

Paris : le restaurant Piccola Mia, pendant italien de Mon Coco, fait ses premiers pas place de la République

Place de la République, à Paris, le restaurant Piccola Mia succède à Pizza Pino, avec des recettes déjà éprouvées : décoration léchée, plats généreux, large amplitude horaire.
ÉconomieEntreprisesServices

Pour l’équipe des restaurants Mamé Kitchen, “être flexitarien, c’est s’éclater à découvrir de nouvelles saveurs rythmées par les saisons”

Créée en 2018, l’enseigne Mamé Kitchen compte cinq restaurants, conçus pour la vente à emporter, autour d’une offre de street food flexitarienne. Elle compte accélérer son développement.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter