Aller au contenu

Whisky: One and All, le nouvel opus de Jura

La marque écossaise Jura lance One and All, un nouveau whisky en édition limitée inspiré par le personnel de sa distillerie.

La date n’est sans doute pas choisie au hasard : c’est à l’approche du Whisky Live que la marque écossaise Jura (propriété de Whyte and Mackay), dont les produits sont distribués en France par la Maison du whisky, lance sa nouvelle édition limitée One and All. 4992 bouteilles sont disponibles à travers le monde, dont 960 pour le marché français. « La devise de Jura est ‘Community spirit is such a big part of Jura. We pull together to get things done’. One and All veut rendre hommage aux gens qui travaillent à la distillerie. Ils ont été réunis avec cinq échantillons, pour désigner leur whisky préféré », indique Guillaume Mens, brand ambassador de Jura en France, accompagné pour le lancement parisien de Rachel Jones, en charge des visites de l’usine.

« Jura est une marque dont les produits se prêtent assez facilement à la dégustation. Nous lançons des éditions plus pointues, brut de fût, parallèlement à notre gamme classique. L’entreprise dispose du deuxième plus haut alambic d’Ecosse. Plus l’alambic va être haut, plus le distillat va être fin », ajoute Guillaume Mens, qui distingue des profils de consommateurs par références : ceux-ci découvrent essentiellement Jura par Origin, tourbé, et Superstition, non-tourbé. En France, huit bouteilles permanentes sont disponibles, dont deux en travel retail. Dans le monde, onze références sont commercialisées, dont deux renouvelées tous les ans. « L’esprit de Jura, c’est le 16 ans, Diurach’s own, un produit très rond, à l’opposé d’un whisky tourbé », complète le brand ambassador.

La marque n’en n’oublie pas l’essor des bars à cocktails – l’équipe avait choisi le cadre du Jefrey’s, dans le deuxième arrondissement de Paris. « Nous rappelons que si l’on prend un très bon spiritueux et que s’il est bien travaillé, cela peut faire un très bon cocktail. One and All est un whisky de dégustation, mais cela n’empêche pas de le proposer sous une autre forme », dispose Guillaume Mens. En termes de communication, Jura met l’accent sur une recette plus facilement reproductible à domicile, le Mamie Taylor : 4 cl de whisky pour 1 cl de citron, quelques gouttes de bitter, et une mise à niveau à l’aide d’un ginger ale de type Fever Tree. Le One and All est disponible au prix de 175 euros.

Publié dansEconomieFocus