Aller au contenu

Le mobile et la vidéo, moteurs de la publicité digitale

L’essor de l’usage des appareils mobiles et du format vidéo caractérise l’évolution des pratiques en matière de publicité digitale.

Mobile, e-commerce, multi-tasking, réseaux sociaux, vidéo : les cinq tendances porteuses pour la publicité digitale identifiées dans le cadre de la nouvelle édition de l’Observatoire de l’e-pub SRI/PwC/Udecam ne sont guère nouvelles, mais leur pratique explose. 36% de l’audience Internet a été réalisée, en France, sur mobile en mars 2014, contre 29% en mars 2013. Par ailleurs, 38% des Français utilisent cette année un réseau social, contre 36% l’an dernier.

L’étude indique également que le marché de la communication digitale a progressé de 3% au premier semestre 2014 par rapport au premier semestre 2013, tandis que la part du digital dans les dépenses médias a gagné deux points en un an, à 24 %. La recherche (search) bénéficie à plein de l’essor des usages mobiles, avec une notamment utilisation des smartphones en magasin pour se renseigner sur les produits repérés.

L’affiliation, les comparateurs et l’e-mailing souffrent en revanche de manière respective de l’évolution des outils, de la concurrence de Google qui positionne ses plateformes en tête des résultats de recherche, et du passage de campagnes au coût pour mille à la location de bases et à la rémunération à la performance.

Le format vidéo a quant a lui représenté 23% des dépenses display (publicité classique en ligne) au premier semestre 2014, gagnant cinq points par rapport au premier semestre 2013. L’accroissement du nombre de campagnes et des tickets moyens investis se couple avec l’arrivée de nouveaux annonceurs, séduits par ce format qui s’adapte aux tendances émergentes. La géolocalisation en temps réel a ainsi été testée par Advideum. M6 Publicité a crée une chaîne de marque multi-écrans, et TF1 Publicité a bénéficié a plein de l’effet Coupe du monde de football.

Pour le second semestre 2014, les auteurs de l’étude tablent sur une complémentarité accrue entre la télévision et le Web, ainsi que sur l’arrivée de nouveaux outils de mesure du display.

Publié dansEconomieEntreprisesServices