ÉconomieEntreprisesServices

« Pour Micromania, se diversifier dans les produits dérivés fait sens »

1 min. de lecture
Zing Pop Culture : produits dérivés

Micromania se lance dans la distribution à part entière de produits dérivés avec une nouvelle enseigne, Zing Pop Culture. Son DG, Nicolas Bertrand, répond à nos questions.

« Zing Pop Culture est le premier concept de produits dérivés dans cet univers à démarrer en Europe », indique à Business & Marchés le directeur général de Micromania, Nicolas Bertrand. L’enseigne, leader français de la distribution de jeux vidéo, s’appuie sur son appartenance au groupe GameStop, qui compte 6000 magasins répartis dans 15 pays, pour orchestrer ce lancement, effectué mercredi 15 septembre à Thiais (Val-de-Marne). Des licences telles que Game of Thrones, Pokemon, Superman ou encore Minecraft y sont représentées sous forme d’objets, de jeux de société, de figurines, de posters, etc.

Zing Pop Culture est, à l’origine, un concept australien. « Nous avons procédé à des ajustements dans l’offre de produits, en y ajoutant beaucoup plus de références liées à l’univers manga. Pour le reste, l’offre est identique », explique Nicolas Bertrand. L’arrivée de Zing Pop Culture fait suite à de nombreux efforts réalisés par Micromania dans l’univers des produits dérivés : « le nombre de produits a plus que doublé en un an dans nos magasins ». Le directeur général compte sur la notoriété de l’enseigne pour s’imposer dans cet univers : « 75% des Français connaissent Micromania. Donc, cela fait sens de compléter notre gamme. »

Un deuxième magasin Zing Pop Culture ouvrira ses portes en décembre prochain au centre commercial So Ouest, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine). « Ce magasin sera beaucoup plus grand, avec une offre de produits étendue. Nous souhaitions ouvrir notre première unité en septembre, ce qui est désormais chose faite, et avoir un deuxième magasin à l’approche de Noël et du nouveau film Star Wars », précise Nicolas Bertrand, qui ne compte pas s’arrêter à ces étapes. « La deuxième initiative sera le lancement de corners, après l’ouverture à So Ouest », annonce-t-il.

Diaporama: découvrez les premières images du magasin Zing Pop Culture de Belle Epine

2222 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Économie

Disneyland Paris rouvre le 17 juin : ce qu’il faut savoir

Disneyland Paris accueillera du public à partir du 17 juin, et l’hôtel New York – The Art of Marvel à compter du 21 juin.
EntreprisesServices

HeyTom! incite les restaurateurs à accélérer leur digitalisation grâce à ses solutions dématérialisées

Durant le reconfinement, HeyTom! a offert aux restaurateurs l’accès à son module de click & collect afin de leur permettre de s’adapter…
EntreprisesServices

“Les futurs restaurateurs créeront leur click & collect avant leur établissement”, anticipe TastyCloud

TastyCloud garde le lien avec les restaurateurs et les hôteliers qui recourent à son offre de menus digitalisés. Geoffrey Cuberos revient sur cette success-story, malgré les embûches.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

1 commentaire

Réagissez par e-mail ou sur nos réseaux sociaux.