Aller au contenu

Le vin jaune se remet sur le devant de la scène

En février, les producteurs de vin jaune présenteront leur démarche à Poligny, dans le Jura.

Les amateurs de vin jaune s’apprêtent à se donner rendez-vous. Les 2 et 3 février, la 22ème édition de la Percée du vin jaune se tiendra à Poligny (Jura) autour de 54 vignerons et du fameux tonneau de 220 litres qui sera ouvert devant les visiteurs. Un concours de cuisine, une vente aux enchères de vieux millésimes, un concours de sommellerie (le 4 février) et un symposium consacré aux vins de voile (le 1er février), des vins secs obtenus par un élevage oxydatif à l’air, seront organisés. Le millésime 2012 sera à l’honneur – l’occasion de donner un coup de projecteur sur le vin jaune.

« Les vignerons donnent rendez-vous aux professionnels, mais aussi aux consommateurs. On risque de passer à coté d’un trésor : on parle beaucoup des vins jaunes, mais encore faut-il les faire connaître des palais et expliquer notre démarche », lance Philippe Noir, président de l’événement, qui pourrait réunir jusqu’à 30.000 personnes. Les billets sont actuellement en pré-vente. Elaboré dans quatre AOC (Arbois, Côtes du Jura, Château-Chalon et l’Etoile), le vin jaune, tiré du savagnin, est conservé six ans et trois mois en fûts de chêne après sa fermentation. Les bouteilles, les clavelins, contiennent 62 cl.

Rebond de la production

Lors de la Percée du vin jaune, les vignerons espèrent afficher un meilleur visage que ces derniers mois. En 2017, la production de vins du Jura a chuté de 70% (à 80.000 hl) par rapport à la moyenne quinquennale. Cette année, c’est un « petit miracle » qui s’est produit avec 120.000 hl à la clef. « Nous avons des terres de marne grise ou bleue, qui confèrent de l’acidité. La longueur en bouche est typique des vins du Jura. Un chardonnay sera, chez nous, plus long en bouche qu’un chardonnay de Bourgogne », rappelle Corinne Décoté-Saillard, qui dirige La Maison du vigneron, un des principaux distributeurs.

Le vin jaune a largement essaimé en-dehors des frontières, notamment aux Etats-Unis, en Scandinavie et au Brésil. Les pays d’Europe de l’Est lorgnent également sur « l’or jaune » du Jura.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Publié dansEconomieEntreprises