ÉconomieEntreprisesManagement

Contrex encourage les femmes à entreprendre

2 min. de lecture
Contrex - Les Elles by Contrex

Contrex renouvelle son programme de soutien aux entreprises fondées par des femmes.

« Trop de femmes en France n’osent pas se lancer », observe l’équipe de Contrex. La marque d’eau minérale a lancé en 2017 « Les Elles by Contrex ». La deuxième session du programme a débuté en septembre. 2500 euros d’abondement par projet soutenu sur la plateforme de crowdfunding Ulule (12 entreprises en un an), 10.000 euros pour un projet « coup de cœur », et des séances de coaching sont prévues, avec l’accélérateur Willa. Eric Belin, directeur de marques eaux plates chez Nestlé Waters France, nous en dit plus.

Pourquoi avez-vous souhaité, avec Contrex, soutenir les initiatives prises par les femmes?

Depuis plus de 60 ans, nous accompagnons les femmes au quotidien avec notre eau minérale naturelle Contrex et nous avons la conviction que notre rôle de marque est d’aller plus loin, de soutenir les femmes au-delà de notre produit. Lorsque nous les interrogeons, elles nous disent avoir des projets plein la tête mais qu’il est souvent difficile de les concrétiser. Forts des témoignages positifs et encourageants des porteuses de projets que nous avons accompagnées sur cette première année, nous souhaitons plus que jamais faire perdurer le programme et soutenir les femmes dans la réalisation de leurs plus beaux projets, tant professionnels que personnels.

Quels projets vous ont marqué au cours de la première année du programme?

Difficile de choisir ! Nous sommes admiratifs de chacune des femmes que nous avons accompagnées depuis le début de l’aventure, et même des nombreuses autres postulantes que nous n’avons malheureusement pas pu accompagner car il fallait choisir… chaque projet est unique, et chaque femme à sa tête l’est également ! Je pense notamment à Héloïse Pierre, notre projet coup de cœur de cette année. À 26 ans, elle a fondé « The Moon Project », qui propose des jeux de sociétés innovants et ludiques, pour faire connaître aux enfants les femmes qui ont changé le monde, et leur permettre de rêver grand à leur tour.

Comment accompagnez-vous, avec vos partenaires, les projets?

Notre ambition est d’aider les femmes à passer de l’idée à l’action, à oser se lancer. Pour y parvenir nous leur proposons des ateliers pour venir tester leurs idées. En partenariat avec Willa et durant trois jours, des coachs professionnels (développement personnel, finance, communication …) vont les aider à concrétiser leurs projets. Pour les plus avancées, nous leur apportons un soutien financier et des outils de visibilité sur la plateforme de crowdfunding Ulule. Chaque mois, un projet est ainsi mis à l’honneur et accompagné. Bien entendu, nous restons en contact avec chacune une fois leur projet lancé : c’est un vrai plaisir de continuer à échanger et de voir qu’elles se sont effectivement lancées dans l’aventure.

2284 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Duvel arrive à la pression avec 6,66%, une bière disruptive pour ses 150 ans

Duvel fournit 666 bonnes raisons de déguster la Duvel 6,66%, bière diabolique si l’on en croît la légende, disponible à la pression. Interview avec Duvel Moortgat.
ServicesSociété

La stratégie du pays de Fontainebleau pour rallonger la durée des séjours

Se ressourcer à 70 kilomètres de Paris, telle est la promesse des 26 communes du Pays de Fontainebleau. L’objectif est aujourd’hui de convertir les touristes en des clients de séjours de plusieurs jours.
Actualité socialeÉconomieSociété

“Caen n'était pas suffisamment perçue comme un bassin économique idéal pour s'installer”

Caen et son agglomération comptent capitaliser sur les envies d’ailleurs post-confinements. Mise en avant des atouts économiques, culturels et écologiques de l’aire urbaine sont de mise.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter