Aller au contenu

La brasserie Deck & Donohue lance sa session IPA

Deux ans et demi après sa création, la brasserie francilienne Deck & Donohue a déjà ouvert un second site de production et élargi sa gamme. Elle lance une nouvelle IPA.

On n’arrête plus Deck & Donohue ! Créée en janvier 2014 à Montreuil (Seine-Saint-Denis), la brasserie a investi plus d’un million d’euros pour ouvrir, en août 2016, un deuxième site de production à Bonneuil-sur-Marne (Val de Marne). En plus de la gamme permanente (cinq références et une bière de saison), l’entreprise, qui compte six personnes, multiplie les créations : «nous testons toujours nos nouvelles bières depuis l’atelier de Montreuil. Deck & Donohue aime bien faire des bières équilibrées et sèches, que l’on peut boire facilement, tout en étant modernes», précise Mike Donohue, responsable de production et cofondateur avec Thomas Deck.

21 bières brassées en 2016

Mike Donohue, cofondateur de Deck & Donohue, aux Trois 8
Mike Donohue, cofondateur de Deck & Donohue, aux Trois 8, à Paris.

La dernière création de la brasserie, la Petite IPA, illustre ce parti-pris : «il s’agit d’une session IPA, imaginée comme une india pale ale, moins maltée et moins alcoolisée, mais autant houblonnée». Un brassin, soit 400 litres (13 fûts) a été lancé fin août aux Trois 8, un bar parisien spécialisé dans la bière artisanale, pour sonder les consommateurs, toujours plus nombreux et avertis. La Petite IPA a recours dry hopping (houblonnage à cru), une technique de fabrication que l’équipe de la brasserie n’hésite pas à expliquer. 21 bières différentes ont été brassées en 2016, l’objectif étant d’arriver à une trentaine de recettes cette année.

«L’aspect local est aussi important : il est facile de nous rendre visite, et nous proposons nos bières en growlers», complète Mike Donohue. Dans les mois qui viennent, de nouveaux styles seront aussi explorés.

Publié dansEconomieEntreprisesIndustrie