Aller au contenu

Le Whisky Live Paris s’adapte à une cible toujours plus large et avertie

Le Whisky Live fait peau neuve à Paris, en octobre : nouveau lieu, espaces rhum et cocktails reconduits et rénovés, programmation enrichie.

Le plus grand événement européen dédié à la dégustation de whiskies et de spiritueux revient en octobre. Avec un mois de décalage par rapport aux dates habituelles, déménagement oblige, le Whisky Live Paris investira la Grande halle de la Villette (19ème arrondissement). La seizième édition du salon confortera les nouveautés installées ces dernières années – l’espace VIP pour les nouveautés prestigieuses, la Cocktail street (depuis 2016) ouverte à tous et la Rhum gallery (depuis l’an dernier) et ses plus de cinquante marques regroupées dans un écrin dédié les samedi 5 et dimanche 6 octobre (lundi 7 pour les professionnels).

Après quatre ans passés à la Cité de la mode et du design, le Whisky Live Paris doit céder sa place en vue du réaménagement du bâtiment. Pas de quoi entamer l’enthousiasme de ses organisateurs. « La Grande halle de la Villette nous permet d’organiser cette édition dans un espace plus grand. Le Whisky Live et la Cocktail Street gagnent plus de 15% de surface globale pour un total de 6000 m². Le plateau dégustation accueillera près de 130 marques (+20% en un an). Un nouvel espace distilleries urbaines permettra de déguster des whiskies venant de grandes villes mondiales (Tel-Aviv, Helsinki, Paris, Melbourne…) », détaille Alexis Roger, organisateur du salon.

Une large cible

Ces nouveautés doivent permettre de répondre à l’accroissement de l’intérêt pour la catégorie de la part des visiteurs, ainsi que leur connaissance toujours plus poussée du whisky. Les Français sont les quatrièmes plus gros consommateurs de whisky dans le monde, et les premiers de scotch. D’après un sondage Ipsos, 80% des consommateurs estiment qu’il s’agit d’un spiritueux adéquat à consommer à l’apéritif. La moitié des consommateurs a plus de 50 ans. 69% des consommateurs sont des hommes. 87% le dégustent pur ou sur glace.

« Le Whisky Live rassemble une large communauté d’amateurs de plus en plus cosmopolites dans leurs manières d’aborder le whisky. Il y a les « geeks » adeptes des stands de négociants, et les amateurs qui arpentent les allées du salon qui affinent leurs palais à la recherche de nouvelles expressions. Et puis les nouveaux visiteurs dont c’est la première visite. Moins connaisseurs, ils sont jeunes, curieux. Enfin on note dans l’ensemble, que la « culture whisky » des visiteurs du salon ne cesse chaque année de s’étendre, légitimant ainsi notre démarche », complète le responsable de la programmation, Nicolas Le Brun.

Plus de cocktails

Un Français sur deux consomme des boissons alcoolisées. 87% d’entre eux estiment que le rhum est un spiritueux particulièrement adapté pour réaliser des cocktails. Raison de plus de reconduire la Rhum gallery et d’enrichir l’offre de la Cocktail street (26.000 cocktails servis l’an dernier).

«L’accent a été mis sur les animations. Les grands invités de cette édition qui rassemblera 25 bars éphémères seront l’Electric Bing Sutt tout droit venu de Beyrouth et Symbiose, l’incontournable établissement de Bordeaux. Les horaires seront prolongés jusque tard dans la nuit et des jeux (pétanque, mini-golf, flipper…) permettront aux visiteurs de compléter leurs expériences cocktail et food », explique Alexis Roger. Les billets des différents espaces sont déjà en vente.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Publié dansEntreprises