Entreprises

Whisky français: les belles surprises automnales de la distillerie Warenghem

2 min de lecture
Nouveaux whiskies Armorik et Yeun Elez - Warenghem

A Lannion, la distillerie Warenghem poursuit le développement de sa gamme de whiskies Armorik, et a lancé Yeun Elez, une marque dédiée aux produits tourbés.

Créée en 1983 et connue pour ses whiskies Armorik depuis 1998, la distillerie Warenghem, établie à Lannion (Côtes d’Armor) a lancé fin septembre deux nouveaux embouteillages, destinés à renforcer son côté précurseur sur le marché. Elle a commercialisé dès 1987 un whisky français (WB, pour Whisky Breton), s’est dotée de nouveaux chais en 2018 et prévoit l’ouverture d’une tonnellerie en 2023.

Pour l’heure, Armorik 15 ans (single malt, 46%) et Yeun Elez single cask ex-fût de pineau des Charentes (58,7%, brut de fût) sont disponibles, tous deux en éditions limitées : 1500 bouteilles pour le premier; 666 bouteilles pour le second, avec une distribution assurée par La Maison du Whisky. Tous les ans, Armorik 15 ans sera désormais disponible, toujours en quantités limitées. Un whisky qui a passé neuf ans en fûts de bourbon, puis six ans en fûts de sherry (vin espagnol). Il contient 15% de malts tourbés. Pour autant, “il a gardé son côté fruité”, observe David Roussier, directeur général de Warenghem. Son côté patiné reste assez discret. Ce produit présente une particularité : les whiskies d’Armorik sont désormais non-tourbés.

Une gamme dédiée aux whiskies tourbés

Pour clarifier sa gamme, Warenghem a en effet lancé en 2020 une griffe dédiée, Yeun Elez. Sous cette marque seront regroupés les whiskies tourbés, à commencer il y a deux ans par un whisky vieilli en fût de bourbon, également en édition limitée. Cette fois-ci, place donc à une barrique ayant contenu du pineau des Charentes, conférant de belles notes pâtissières. “C’est une belle alternative française au sherry”, ajoute David Roussier.

Cocktail au whisky Armorik - Istr

Un exemple de cocktail, au restaurant parisien Istr.

Deux produits que l’on peut notamment déguster accompagnés d’huîtres, comme le suggère le restaurant spécialisé Istr, dans le 3ème arrondissement de Paris. Armorik 15 ans avec une huître de Kermancy (en provenance de la Trinité-sur-Mer), par exemple. Autre mode de consommation : un cocktail alliant le même whisky à de l’amaretto Disaronno et un bitter Old fashioned.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2492 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

La distillerie parisienne Baccae éveille l'intérêt du public sur l'élaboration du gin

A Paris, les ateliers de création d’un gin de la distillerie Baccae, qui fête ses cinq ans, remportent un franc succès. Les…
Économie

Grand classique des cocktails, l'old fashioned revient en avant

La marque de whiskey Woodford Reserve s’appuie sur l’old fashioned pour son développement dans les bars à cocktails. Exemple au Jefrey’s, à Paris.
EntreprisesIndustrie

Corona ne veut plus être confondue avec les bières aromatisées

En lançant Sunset, une bière aromatisée, et en rappelant que Corona Extra est une bière blonde, AB InBev entend clarifier le positionnement d’une de ses marques phares.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter