Entreprises

Whisky : escales dans la Napa Valley et en Toscane avec Aberfeldy

3 min de lecture
Benjamin Garlaschi - Ambassadeur Malts Bacardi

La gamme Red wine cask de la distillerie écossaise Aberfeldy revient, avec un whisky fini en fûts de vin de la Napa Valley et un autre fini en fûts de vin de Toscane. Grandiose.

Du nouveau chez Aberfeldy. La distillerie créée en 1898 par John Dewar, dans le giron de John Dewar & Sons (propriété de Bacardi) lance deux nouvelles références, en quantités très limitées (environ 2300 bouteilles par produit pour la France). Aberfeldy 15 ans, fini dans des fûts de cabernet sauvignon de la Napa Valley (43%) et Aberfeldy 18 ans, fini dans des fûts de vin rouge de Bolgheri (43%) sont disponibles depuis le mois d’octobre, respectivement en exclusivité dans les boutiques du Comptoir irlandais et chez The Whisky Lodge, à 79 euros et 129 euros. “Les cavistes sont des prescripteurs, et les choix des clients ressemblent à ceux de leurs cavistes”, observe Benjamin Garlaschi, brand ambassadeur malts chez Bacardi-Martini France.

Escapade américaine

Pois chiche, foie gras brioché et tahini, au Plaza Athénée à Paris

Le whisky 15 ans a passé quatre à cinq mois en fûts ayant contenu du vin de la Napa Valley. Le cabernet sauvignon est le cépage phare des vins rouges de cette éminente région viticole des Etats-Unis. “Le fût de vin permet de monter à 43% d’alcool”, contre 40% pour la gamme traditionnelle d’Aberfeldy. On distingue de très belles notes torréfiées en rétro-olfaction. Des notes de fruits rouges et de café sont aussi à retrouver dans ce whisky très boisé, marqué par la violette au nez avant d’attaquer, en bouche, par le miel.

“Des notes parfumées de confiture de framboises, de violettes de Parme, puis de cannelle et de grains de café fraîchement moulus, le tout souligné du profil mielleux caractéristique de la marque”, sont autant de descripteurs de ce whisky, explique  Stephanie Macleod, malt master chez John Dewar & Sons. Pour découvrir cette nouvelle référence d’Aberfeldy, il est possible de le déguster avec un vin rouge – lors du repas de lancement, Othello, aux arômes de fruits rouges et de fruits compotés. Suggestion est faite en repas (ici, pois chiche, foie gras brioché et tahini, au Plaza Athénée à Paris).

Voyage en Toscane

Filet de bœuf, foie gras brioché, dauphinois - Plaza Athénée, Paris

Pour Aberfeldy 18 ans, vieilli dans une combinaison de fûts puis fini dans d’anciennes barriques de vin rouge de Bolgheri (Toscane), dans une région connue pour le chianti, place à un whisky très doux, qui laisse immédiatement transparaître de sublimes notes de vin. Un incroyable pont entre les deux univers. “On joue sur la corde raide : le fût peut vite reprendre le dessus” lors d’une telle opération de vieillissement, rappelle Benjamin Garlaschi.

Des notes de vanille et une finale portée sur les tannins ponctuent la dégustation du produit. Le chêne apporte de la rondeur. “En bouche, on retrouve davantage de fruits et d’amandes, ainsi que de délicieuses notes de poivre vert et de citron vert tranché qui se mêlent aux notes d’agrumes et de miel d’Aberfeldy”, commente Stephanie Macleod. Un whisky qui peut être découvert en accompagnement de plats qui jouent, par opposition, sur la tension : filet de boeuf, foie gras brioché. Un vin rouge de Toscane (pour la présentation, Le Macchiole Paleo 1999) figure aussi sur la liste des recommandations.

Une nouvelle étape

La gamme Red Wine Collection avait précédemment été lancée en 2019, autour de fûts de vins français (French wine casks): Pomerol, Pauillac, Saint-Emilion, Côte Rôtie. La Californie et l’Italie constituent la deuxième étape de ce voyage. La France, le Royaume-Uni et l’Allemagne font office de marchés prioritaires pour la commercialisation de ces whiskies, qui se prêtent bien à d’amples explications sur leur genèse.

Compte tenu de leur caractère limité, les produits de la Red wine cask collection ne seront pas disponibles en CHR. “Habituellement, nous réalisons peu d’accords vins, whiskies et mets”, indiquait, lors du lancement, l’un des sommeliers du Plaza Athénée, ravi d’une telle initiative.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2495 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Cognac, liqueur, champagne, café : quatre pop-up pour rapprocher les marques et leurs consommateurs

En novembre, Martell, St-Germain, Ruinart et Lavazza ont imaginé plusieurs expériences, à Paris, pour s’adresser directement aux consommateurs, avec des concepts très différents.
Entreprises

La distillerie parisienne Baccae éveille l'intérêt du public sur l'élaboration du gin

A Paris, les ateliers de création d’un gin de la distillerie Baccae, qui fête ses cinq ans, remportent un franc succès. Les…
Économie

Grand classique des cocktails, l'old fashioned revient en avant

La marque de whiskey Woodford Reserve s’appuie sur l’old fashioned pour son développement dans les bars à cocktails. Exemple au Jefrey’s, à Paris.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter