Entreprises

Trois cocktails pour passer un été original au bar House Garden, à Paris

2 min. de lecture

Focus sur la carte estivale du bar à cocktails parisien House Garden, dans le quartier de Charonne. Poivrons, vin blanc, tomates, chèvre ou piment sont de sortie.

Dans le 11ème arrondissement de Paris, l’équipe du bar à cocktails House Garden planche déjà sur sa carte d’automne, prévue pour fin septembre. En attendant, en salle ou en terrasse, les cocktails d’été sont de mise. “Nous avons imaginé une carte qui donne envie d’être en vacances, avec des cocktails peu lourds, avec l’idée de légèreté. Les ingrédients de saison sont aussi à l’honneur. Nous travaillons beaucoup la tomate, par exemple, ou nous avons introduit du fromage frais. Sur les spiritueux, le mezcal a un côté fumé; et la liqueur de mastiha des notes anisées”, explique Yann Salentin, associé avec Olivier Martinez.

Cocktail Poivron blanc - Bar House Garden (Paris)

Poivron blanc

Pour réaliser le cocktail Poivron blanc, les barmans infusent du vin blanc (chardonnay et vermentino, un cépage italien) avec des poivrons rouges. Cointreau, fino sherry et Angostura orange sont aussi employés, et un bitter maison réalisé avec du piment thailandais. La fraîcheur du vin blanc se percute à l’intensité du poivron rouge, dans ce drink assez chaud en fin de bouche et aux notes de fruits blancs exacerbées.

Plusieurs préparations maison

Cocktail Tu me rends chèvre - Bar House Garden (Paris)

Tu me rends chèvre

Une nouvelle fois, le chèvre est de sortie chez House Garden avec Tu me rends chèvre, un cocktail “qui se consomme comme un tapas”. Mezcal, liqueur de mastiha Skinos (produite à partir de la sève d’un arbre présent sur l’île grecque de Chios), jus de tomate clarifié, citron, saumure d’olives vertes, tabasco et espuma (mousse préparée à l’aide d’un siphon) de chèvre et d’herbes de Provence, “plus léger et moins dense d’une chantilly”, sont autant d’ingrédients au service de ce drink très citronné au nez, mais un peu épicé – ce qui peut surprendre.

Cocktail Cocô Caline - Bar House Garden (Paris)

Coco Caline

Douceur, en revanche, avec le cocktail Cocô caline : de l’Aperol est infusé avec de la noix de coco, en fat wash. Une recette légèrement acide, très sucrée, facile à boire, également composée d’un sirop maison de riz soufflé, d’acide citrique (pour la couleur) et de tequila. A la pression, l’offre de bière a été réduite autour de la Britt Summer IPA (5%), une bière au froment résolument céréalière et fruitée, très portée sur les agrumes.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.
Photos des cocktails: House Garden

2448 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Bar à cocktails : comment L'Obsolète fait évoluer sa carte au fil de l’année, à Saint-Raphaël

A Saint-Raphaël (Var), le bar à cocktails L’Obsolète expérimente des recettes tout au long de l’année. Sa carte d’été vient d’être lancée.
EntreprisesServices

Festival : comment les Plages électroniques ont repris à Cannes, après la crise

Retour en force pour les Plages électroniques. Début août, le festival musical emblématique du Palais des festivals de Cannes a affiché complet, avec de nombreuses nouveautés pour marquer sa reprise post-crise.
Entreprises

Les cocktails classiques, en vogue au bar rooftop The 7th Heaven, à Fréjus

A Fréjus (Var), l’équipe du bar à cocktails The 7Th Heaven, en rooftop au long de la plage, répond aux demandes de ses clients pour des recettes classiques, en plus des incontournables de l’été.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter