ÉconomieEntreprisesFocusServices

Tick&Box ajoute Disneyland et Europa Park à ses coffrets-cadeaux

Disneyland Paris - Mickey et Minnie

Quelques mois après avoir élargi son offre aux parcs de loisirs et aux spectacles, la start-up Tick&Box, basée dans les Bouches-du-Rhône, enrichit son offre. L’entreprise (4 millions d’euros de chiffre d’affaires, 15 collaborateurs) créée en 2012 propose désormais des coffrets pour Disneyland Paris, Europa Park et le zoo d’Amnéville, en déclinant son concept de deux places à réserver. Hugues Charmet et Bertrand de Roquefeuil, fondateurs, nous en disent plus.

Comment s’est développée Tick&Box depuis son lancement ?

Dès le départ nous avions une ambition : proposer à nos clients le seul moyen d’offrir un match (et par la suite un spectacle ou un évènement) en étant certain de ne pas se tromper ; et être pour nos partenaires un nouveau levier d’acquisition (nous touchons une cible qui leur est difficile d’accès) et de visibilité. Nous avons lancé nos premiers coffrets cadeaux de billetterie sportive sous la marque StadiumBox en 2012. A l’époque, l’Equipe de France de Football et le Stade Français Paris sont les deux premiers partenaires à nous suivre. Très vite, d’autres clubs se sont intéressés à ce nouveau produit. Depuis, nous signons chaque année de nouveaux partenariats, jusqu’à travailler aujourd’hui avec une cinquantaine de clubs parmi lesquels les plus importants de Ligue 1 et du Top 14. Récemment, nous avons décidé d’adapter notre solution ticketing à des marques majeures des losirs, extérieures à l’univers du sport. A Noël 2018, StadiumBox est devenu Tick&Box et notre collection « parcs à thème » a vu le jour avec les coffrets Puy du Fou et PortAventura.

Quels nouveaux partenariats signez-vous, et comment compléteront-ils l’offre de Tick&Box ?

Pour notre collection « parcs à thème », nous annonçons en mai 2019 trois nouveaux partenariats avec des acteurs du monde du loisir de renommé internationale : Disneyland Paris, EuropaPark et le Zoo d’Amnéville. Concernant notre collection sport, nous signons sans cesse de nouveaux partenariats. Récemment le FC Nantes en football, le Castres Olympique en Rugby, ou le PSG en handball nous ont rejoint. Grâce à ces nouveaux partenariats, nous proposons une offre toujours plus diversifiée à notre clientèle, afin de coller à tous les goûts et à toutes les envies, en gardant la formule qui a fait notre succès : des coffrets mono-marque.

Quelles étaient les attentes de vos clients pour des offres liées aux parcs d’attractions ?

La souplesse. Comme toujours lorsqu’on offre une expérience, on ne maitrise pas tous les paramètres : combien seront-ils ? Combien de journées ? Avec ou sans hôtel ? Quand souhaitent-ils en profiter ? Nous construisons nos produits sur une base commune : généralement deux entrées pour une personne. Le consommateur choisit ensuite quand il souhaite en profiter et avec qui. Il peut également ajouter des journées ou des prestations au moment de la réservation.

Quel est le profil de vos clients, et comment souhaitez-vous vous développer ?

La cible est très large car tout le monde est à la fois un acheteur (nous faisons tous des cadeaux que nous espérons originaux) et un consommateur d’expériences. Notre offre est de plus en plus large et, géographiquement, extrêmement complète (beaucoup d’offres locales, mais également des très grandes marques de spectacle au niveau national) mais nous travaillons d’ores et déjà à de nouveaux partenariats que ce soit avec d’autres parcs de loisir ou avec d’autres équipes de sport (étrangères notamment).

A propos de l'auteur
Journaliste à L'Usine Nouvelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
ÉconomieEntreprisesServices

Pourquoi les chatbots sont devenus des incontournables de la transformation digitale

Dydu édite un logiciel permettant à ses clients de dialoguer avec leurs internautes. Katia Houbiguian revient le parcours des bots et sur leur utilité aujourd’hui.
ÉconomieEntreprises

Spiritueux : comment 30 & 40 fait rayonner le savoir-faire du Calvados

30 & 40 s’est imposé comme un des embouteilleurs indépendants les plus en vue. Vincent Béjot, cofondateur, revient sur son développement et sur les enjeux d’une production locale.
ÉconomieEntreprises

MyBrazil Juices poursuit le développement de ses jus de fruits frais

La start-up parisienne MyBrazil Juices développe sa gamme de jus de fruits dans des bars éphémères et en GMS. Elle compte également se développer dans les cafés-hôtels-restaurants.