EntreprisesServices

A Strasbourg, 3 Brasseurs passe en mode test avec son brewpub Le Labbb

3 min de lecture

A Strasbourg, dans le quartier de Cronenbourg, 3 Brasseurs relance son bar-restaurant en imaginant un concept dédié, Le Labbb, recentré sur la bière, avec une unité de mise en canettes.

Mardi 4 juillet, Le Labbb by 3 Brasseurs doit ouvrir ses portes dans le quartier de Cronenbourg, à Strasbourg (Bas-Rhin). L’établissement, un brewpub de 150 places, remplace un précédent restaurant au concept traditionnel 3 Brasseurs, ouvert en septembre 2019 et qui n’avait pas trouvé son public. Spécificité du lieu : le quartier dans lequel prend place le bar-restaurant est situé en zone résidentielle (et non en périphérie ou en centre-ville), avec une histoire à raconter puisque le bâtiment et la parcelle faisaient partie de l’ancien site de la brasserie Kronenbourg.

Patrick Poncelet, brasseur - Le Labbb 3 Brasseurs - Strasbourg

Patrick Poncelet, brasseur au Labbb

3 Brasseurs - Le Labbb - Strasbourg

Vue depuis la plateforme de la microbrasserie, déjà existante.

Au Labbb, qui compte sur une moyenne de 100 à 120 clients par jour contre 350 dans un restaurant 3 Brasseurs, l’enseigne a imaginé un nouveau concept : la microbrasserie demeure, comme dans l’ensemble de ses 71 établissements français (et 15 au Canada, ainsi que 2 au Brésil). Cinq bières produites sur place seront proposées à la pression et, nouveauté, cinq bières d’autres brasseries (Sainte-Cru, Basqueland, Les Intenables, l’Effet Papillon au démarrage) amenées à être renouvelées chaque semaine à raison de commandes à hauteur de 60 litres. « Notre gamme de bières se différencie à Strasbourg, et il y a peu de brewpubs dans la région », indique Franck Schaeffer, le directeur du Labbb (avec trois « B »). Les commandes devront s’effectuer au bar. L’encaissement par téléphone est prévu.

Autre spécificité, le poids moindre de la restauration, qui s’élève à 80 % des ventes dans un restaurant traditionnel. 10 références seront proposées, contre 80 produits food de manière habituelle. L’établissement n’ouvrira pas en service continu, mais seulement du mardi au samedi de 17h à 23h30. « Tout a été pensé pour que cela soit le plus simple possible à gérer », poursuit l’équipe du Labbb, en présentant les bretzels produits à 5 kilomètres et les flammekueches rectangulaires au maroilles, à accorder avec une India Pale Ale (IPA). Des plats à partager seront proposés, et non de vrais menus, ainsi que trois burgers dont une spécificité locale (pulled pork, confit d’oignon rouge à la bière, munster, pain bretzel).

Davantage d’efforts sur la bière

« Chaque restaurant décline localement notre carte food », rappelle Jonathan Habib, directeur général opérationnel de 3 Brasseurs France (3000 personnes, 234 millions d’euros de chiffre d’affaires consolidé hors-taxes). Créée en 1986, l’enseigne, filiale d’Agapes Restauration (Flunch, Pizza Pai…, dans le giron de la famille Mulliez) ouvre de huit à dix bars-restaurants par an, en se voulant plus agile que par le passé sur ses formats (de 800 à 1000 mètres carrés en zones commerciales, et des adaptations à 450, 600 et 680 mètres carrés). Le ticket moyen s’élève à 24 euros.

Connue pour sa riche offre de restauration, elle aspire aujourd’hui à remettre en avant son expertise de la bière, avec un brasseur et une unité de production par établissement. « Nous sommes le plus grand réseau de microbrasseries en France, et nous disposons d’un pôle R&D de 15 personnes dédié à la bière. Avec la bière, nous avons un énorme levier de croissance », annonce Jean-Baptiste Berrodier, directeur du pôle bière de 3 Brasseurs. Un paradoxe quand on a construit son identité de marque sur la célèbre boisson. A l’échelle nationale, l’entreprise produit 45 000 hectolitres de bière par an, dont 15 % écoulés en vente à emporter. Deux médailles ont récompensé la Gaelic Vanilla et l’American IPA en 2022, par l’intermédiaire des World Beer Awards. En 2023, une bière bio, produite en externe, a été lancée.

La mise en canettes rapatriée en interne

Encanneteuse - 3 Brasseurs - Le Labbb - Strasbourg

La principale nouveauté du lieu réside dans l’installation d’une unité de mise en canettes pour l’ensemble du réseau 3 Brasseurs.

Au Labbb, une lager (5%) à base de malts et de houblons régionaux sera brassée. Une bière florale, herbacée, avec des arômes de pain de mie, et pas trop toastée. La spécificité du lieu est d’accueillir une unité d’encannage. Jusqu’alors, pour la production de ses cannettes, 3 Brasseurs avait recours aux services d’un encanneteur externe mobile, Los Bucaneros. A Strasbourg, l’entreprise dispose de sa propre installation. A ce jour, 3 Brasseurs écoule 3000 cannettes par mois. 10 brassins de 8 hectolitres par mois pourront être mis en canettes et approvisionner l’ensemble des établissements. Deux personnes sont dédiées à la mise en canette (2000 boîtes par heure). « Les canettes noires sont un peu plus chères, mais plus esthétiques », ajoute Jean-Baptiste Berrodier.

Hors Labbb, pour faire face à l’inflation, 3 Brasseurs a relevé ses prix d’environ 8 % en un an (les franchisés disposent d’une liberté de prix). « Toutes les hausses n’ont pas été répercutées. Nous disposons aussi d’une formule déjeuner à moins de 15 euros », appuie Jonathan Habib.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2732 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

EN IMAGES — Découvrez Le Grand goûter, le tea time à succès de l'hôtel InterContinental Paris Le Grand

A Paris, chaque week-end, “Le Grand goûter”, le tea time de l’hôtel InterContinental Paris Le Grand, remporte un franc succès. Focus sur cette offre.
EntreprisesIndustrie

Vaucluse : la Brasserie artisanale du Mont Ventoux poursuit son essor

Bière craft – Une limonade et une bière sans alcool doivent compléter la gamme de la Brasserie artisanale du Mont Ventoux, basée dans le Vaucluse.
Entreprises

A Magny-le-Hongre, la microbrasserie Second Degré renforce son brewpub et prévoit de se développer

Avant l’ouverture d’un bar à Lagny-sur-Marne, la microbrasserie Second Degré propose plus de bières à la pression dans ses locaux de Magny-le-Hongre…

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter