ÉconomieEntreprisesManagement

Start-up : 5 nouveaux conseils pour créer son entreprise

2 min. de lecture

Créer une entreprise – les start-up sont en vogue – n’est pas facile, surtout lorsque c’est la première fois! Voici 5 nouveaux conseils qui devraient vous aider à y voir plus clair et vous permettre d’éviter certaines des erreurs les plus fréquemment commises par les débutants.

  1. Faites une étude de marché

Le taux de survie des entreprises à 5 ans est d’environ 50% en France. Les raisons qui peuvent pousser votre projet à l’échec sont nombreuses, mais il y en une que vous pouvez éviter : l’absence de demande pour vos produits. Réaliser une étude de marché, en allant sur le terrain à la rencontre de vos futurs clients, fournisseurs, concurrents et partenaires vous permet de significativement réduire le risque de votre projet en amont du lancement. Ne vous limitez pas à une recherche documentaire sur Internet, allez sur le terrain.

  1. Prenez en compte l’administratif

Lorsqu’on crée une entreprise pour la première fois, il est fréquent de sous-estimer le temps nécessaire pour l’administrer. Service après-vente, gestion du personnel, facturation, gestion des approvisionnements, comptabilité… Ce ne sont pas les tâches administratives qui manquent. Pour éviter les mauvaises surprises, pensez à anticiper le temps qu’il vous faudra y consacrer.

  1. Elaborez un business plan

Ecrire un business plan peut sembler rébarbatif mais il s’agit d’une étape indispensable : ce document vous sera systématiquement demandé en vue d’obtenir un financement ! Ecrire un business plan vous permet de cadrer votre projet car cela vous force à mettre sur papier la stratégie que vous avez en tête, et à réfléchir aux moyens humains et matériels nécessaires pour l’exécuter. Créer son entreprise demande beaucoup d’efforts, et certains projets ne sont malheureusement tout simplement pas viables. Prenez le temps de chiffrer précisément chacun des postes de coûts à l’aide de devis, et prêtez une attention particulière à la trésorerie prévisionnelle de votre entreprise – surtout si votre activité est saisonnière.

  1. Soyez structuré et priorisez

Si vous créez votre entreprise vous serez débordé, et ce aussi bien durant la phase du montage du projet qu’après le lancement. Pour avancer efficacement, il est impératif que vous soyez structuré et que vous appreniez à prioriser les tâches. Sélectionnez un outil de gestion de projet efficace (Asana, Trello ou Pivotal Tracker constituent de bons points de départ) et de vous familiariser avec les différentes méthode de fixation d’objectifs et de gestion de projet (agile, scrum, etc.)

  1. Pensez retour sur investissement

Faire jouer la concurrence et négocier les prix est indispensable, néanmoins il y a certaines situations où il n’est pas forcément conseillé d’opter pour le moins cher. Lorsque vous choisissez votre avocat, votre comptable, ou un consultant par exemple. Quelqu’un d’expérimenté et connaissant bien votre secteur vous coûtera certainement un peu plus cher, mais vous vous y retrouverez très probablement grâce aux économies qu’il vous fera réaliser sur le long terme. Analysez vos dépenses en termes de retour sur investissement, et non de coût.

Guillaume Le Brouster

Guillaume Le Brouster a fondé TheBusinessPlanShop.com, un site spécialisé sur la création d’entreprise regroupant des outils pour aider les créateurs d’entreprise, dont un logiciel de business plan en ligne.

Photo : Business man writing business model concept par Shutterstock/Dusit

A lire également
EntreprisesIndustrie

Grâce à sa machine, la start-up Kuantom fait essaimer le cocktail sans barman

Conçue pour les établissements sans barmans attitrés, Orkestra, la machine à cocktails de la start-up Kuantom, est commercialisée depuis un an. L’aboutissement de six ans de R&D.
EntreprisesServices

Fortes ambitions pour les robots cuisiniers d'entreprise de Bolk

La start-up Bolk entend installer, dans les entreprises et lieux de trafic, des robots permettant de réaliser et de personnaliser des bols repas à l’heure du déjeuner. Elle vient de lever 4 millions d’euros.
Entreprises

Le nouvel apéritif sans alcool Osco mise sur sa recette au verjus pour se différencier

Pas de désalcoolisation, mais du verjus (jus de raisins verts récoltés avant maturité) pour le nouvel apéritif Osco, sans alcool.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter