Aller au contenu

Shake Well, la revue des professionnels du bar et des spiritueux, a un an

Il y a un an, Christophe Bouyssié et France Bouis ont lancé Shake Well, un titre dédié aux bartenders et à l’industrie des spiritueux.

C’est avec un long et très riche reportage sur la fabrication du mezcal que Shake Well fête son premier anniversaire. Quatre semaines passées au Mexique. Un parti-pris qui correspond bien au caractère infatigable des fondateurs de ce magazine dédié au monde du bar et à celui du cocktail, Christophe Bouyssié et France Bouis. « Shake Well s’intéresse aux bars, aux bartenders, aux cocktails et aux spiritueux, avec une forme grand public pour les professionnels, et un format professionnel pour le grand public », explique Christophe Bouyssié.

Christophe Bouyssié et France Bouis n’ont pas choisi de mettre à l’honneur ce secteur par hasard : ils officiaient aux commandes de la revue Le Shaker, créée en 1983, « à une époque où les bars à cocktails étaient seulement logés dans les palaces ». Le titre s’est arrêté en 2016, suite à la restructuration du groupe de presse que dirigeait Michel Burton jusqu’à son décès.

Un support qualitatif

A la création de leur structure, les deux journalistes ont fait le choix d’un support papier toujours très qualitatif, et de passer du temps avec les professionnels du bar. « Il faut montrer comment les choses sont faites. Un bar, c’est d’abord un barman », appuie Christophe Bouyssié. Joseph Trotta, un barman expérimenté, apporte sa contribution sur les aspects techniques, aux côtés de Valentine Putatti, directrice artistique, qui prend le soin de concocter chaque numéro.

Pour se lancer, Shake Well s’est appuyé sur le réseau de ses fondateurs, ainsi qu’une campagne de mailing avant de passer aux abonnements. Le titre ne demande aujourd’hui, qu’à se développer.

Publié dansFocus