Karim Hamadouche - Bar manager - Hôtel des Grands Boulevards
La sélection de la rédaction

En rooftop, les cocktails de l’Hôtel des Grands Boulevards jouent la carte de la qualité

4 min de lecture

Un menu identique dans le lobby et en terrasse, un concept inchangé de graduation : sur sa terrasse, l’Hôtel des Grands Boulevards, à Paris, joue la carte du bar à cocktails créatif.

Dans le 2ème arrondissement de Paris, boulevard Poissonnière, l’Hôtel des Grands Boulevards a cinq ans. L’établissement d’Experimental Group (50 chambres, 4 étoiles) se caractérise par son ouverture sur l’extérieur avec son bar-café-restaurant en service continu, et ses bars à cocktails ouverts en soirée, The Shell (boudoir) et The Shed, disposé à l’année sur un rooftop doté d’un potager, avec vue sur les toits parisiens. Un nouveau menu printemps-été a été lancé pour la période avril-octobre, avec des cocktails identiques sur le principe, à l’exception d’une exclusivité dans chaque lieu.

“Dans un bar classique, la température ambiante est assez régulière, tandis que cela change sur le rooftop, ce qui induit des changements sur la dilution ou les temps de shake. On shake moins longtemps, et on essaie de tout garder au frais. La glace sue énormément. Dans l’équipe, nous n’avons que des barmans, même en salle, pour faire bénéficier nos clients de leur expertise”, explique Karim Hamadouche, bar manager. L’équipe de huit personnes alterne entre le bar classique et la terrasse, sans recours à des renforts saisonniers.

Une large place accordée au sans alcool

Sur son nouveau menu “The summer shed”, l’hôtel conserve son astucieux concept gradué : “No shed” (sans alcool, 10 euros par cocktail), “One shed” (low ABV, 14 euros) et “Two shed” (volumes d’alcool classiques, 16 euros), avec quatre drinks par catégorie : “on surfe sur cette envie de boire de l’alcool, mais plus doucement.” Le manager se satisfait ainsi des ventes de cocktails sans alcool sur le rooftop, citant notamment des versions revisitées d’un un café frappé et une orangeade, et le succès du cocktail Cuir de vigne (raisin, sureau, baie de timut, kombucha, feuilles de cassissier).

Bee's sip - Hôtel des Grands Boulevards

Bee’s sip

Karim Hamadouche suggère aussi de découvrir Bee’s sip (orange acidulée, géranium, miel, eau minérale), une orangeade mielleuse. Au nez, une impression d’être face à un jus d’orange mais avec plus de légèreté. L’onctuosité du drink est marquante lors de la dégustation, avant de déceler des notes florales en fin de bouche. Le cocktail, “aqueux”, se veut très rafraîchissant. Il est prébatché.

La sélection du bar manager

Skinny Peach - Hôtel des Grands Boulevards

Skinny Peach

Dans la catégorie One shed (“volume d’alcool modéré”), recommandation est faite du Skinny Peach (saké, Rinquinquin, thé menthe, verjus), gazéifié. Il s’agit de l’alternative maison au très en vogue spritz Saint-Germain. L’apéritif apporte des arômes de pêche. Visuellement; le cocktail est proche du spritz, mais assez discret au nez. Il y a une riche impression d’une pêche melba en bouche, proche des arômes et du côté liquide du fruit. Le thé permet au cocktail d’être allongé, avec un résultat qui devrait plaire au plus grand nombre. Karim Hamadouche cite également le Cosmo de Provence (vodka, Aperol, cranberry, citron vert, herbes de Provence), qui “permet de surfer sur le retour du Cosmopolitan” (vodka, triple sec, citron vert, cranberry dans la recette originale).

Sunny side up - Hôtel des Grands Boulevards

Sunny side up

Côté Two Shed, le choix du bar manager s’oriente vers le Sunny side up (rhum Havana Club 3 ans, rhum Neisson, rose, riz coco, citron vert, cardamome), qui fait office de best-seller grâce à ses arômes de cardamome, de coco et de rose. Il s’agit d’un milk punch. A première vue, le cocktail peut s’apparenter à une eau florale, et cache bien son jeu. On y retrouve des arômes de violette, avec un ressenti du cocktail légèrement chatouillant en bouche. Dans cette catégorie, le Hi Papito (mezcal, Fenouillette Denoix, manzanilla, tomate, poivron, citron jaune, coriandre, piment) “fonctionne aussi très bien”, avec un rim de sel au mole, une sauce mexicaine à base de chocolat et de piment. Le bar bénéficie aussi de son propre potager, pour la réalisation d’un cocktail amené à évoluer.

Des cocktails spécifiques à chaque bar

Cynar & Co - Hôtel des Grands Boulevards

Cynar & Co

Parmi les créations propres à chaque bar, The Shed, en terrasse, propose le Cynar & Co, un cocktail frozen (Cynar, alcool grec de raisin parfumé à la rose Metaxa 5*, citron jaune, kefir) qui sort certes d’une machine à granité, mais qui se révèle particulièrement puissant en bouche.

Apricot Cobbler - Hôtel des Grands Boulevards

Apricot Cobbler

The Shell, dans le lobby de l’hôtel, propose pour sa part l’Apricot Cobbler (sherry, fino Bertola, Lune d’abricot Merlet, basilic acidulé), qui serait presque idéal aux beaux jours sur le rooftop avec son gobelet glacé! “Le cocktail est une sorte de salade grecque, que l’on a recréé à la française avec un fino un peu salin, et un cordial de basilic. Nous avons souhaité élaborer un drink qui se dilue bien sur la longueur, pour prendre son temps lors de la dégustation”, explique Prayidh, barman. En bouche, l’abricot constitue le cœur du cocktail, quitte à rendre les notes d’alcool discrètes. Le drink est onctueux. A découvrir doucement, en redescendant du rooftop.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2732 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

EN IMAGES — Découvrez Le Grand goûter, le tea time à succès de l'hôtel InterContinental Paris Le Grand

A Paris, chaque week-end, “Le Grand goûter”, le tea time de l’hôtel InterContinental Paris Le Grand, remporte un franc succès. Focus sur cette offre.
Entreprises

A Paris, la microbrasserie Patoche renouvelle plus fréquemment sa gamme de bières craft

Dans le quartier de Montmartre, à Paris, la microbrasserie et brewpub Patoche a fait le choix de renouveler beaucoup plus fréquemment sa gamme de bières craft, pour toujours susciter l’intérêt de ses clients réguliers.
La sélection de la rédaction

Bars & spiritueux : la “it list” de l'hiver en 7 coups de coeur

Manhattan, spritz, old fashioned et negroni revisités, spiritueux… 7 infos à ne pas manquer cet hiver dans l’univers bars et boissons, à Paris et ailleurs, autour de nos coups de cœur.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter