CorpusÉconomiePolitique écoRéférences

Revue de presse : des politiques en question

Projet de loi de finances, rigueur budgétaire, agrocarburants : les mensuels économiques ouvrent le débat sur de récentes décisions.

« Au secours, on va tuer les entrepreneurs ! » : dans L’Entreprise, sept chefs d’entreprise sonnent l’alerte, dans la continuité du mouvement des « Pigeons », sur le projet de taxation accrue des plus-values de cession. Pour eux, le gouvernement ne comprendrait pas l’état d’esprit des créateurs d’entreprise et les contraintes inhérentes aux start-ups. A lire également dans ce mensuel, un dossier sur la franc-maçonnerie. « Arrêtez avec l’idée reçue que nous sommes un réseau de notables », lance Julien Rittener, 29 ans, président du cabinet Five Conseil.

Les entrepreneurs sont également à l’honneur dans le mensuel spécialisé Linéaires, qui se penche pour la rentabilité des indépendants dans le secteur de la grande distribution. La moyenne des résultats nets de chaque magasin, établie avec Coface, fait apparaître un net écart entre E.Leclerc et les autres enseignes : 1.026.690 euros contre 336.007 euros pour Super et Hyper U, le second groupement de la liste.

A chacun sa méthode

L’austérité est en question dans Enjeux-Les Echos, auquel le président du Conseil italien Mario Monti accorde une interview. Rappelant son « insistance pour que la discipline budgétaire s’accompagne de mesures favorables à l’investissement public », il répond aux critiques relatives à la politique menée par son gouvernement, et indique que l’Italie sera l’un des seuls pays à présenter un équilibre structurel en2013.

Le meilleur jeune économiste de France 2012, Hippolyte d’Albis (Université Paris I), désigné par Le Monde et le Cercle des économistes, s’explique pour sa part sur ses travaux relatifs aux rapports entre la démographie et l’économie : « regarder les questions économiques avec le prisme de la pyramide des âges éclaire très différemment les problèmes », indique-t-il. Les politiques chinoises et américaines sont notamment passées au crible.

Retour en arrière

Enfin, Science & Vie s’interroge sur un rétropédalage de l’Union européenne : la part de la consommation énergétique des transports provenant d’agrocarburants issus de denrées alimentaires est limitée à 5%, alors qu’elle avoisine les 4,5%. L’objectif initialement fixé pour 2020 était de 10%.  « L’espoir repose sur les prochaines générations de biocarburants », explique le mensuel, qui rappelle que l’huile d’arachide a été utilisée dès 1903 comme carburant.

A propos de l'auteur
Journaliste à L'Usine Nouvelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Conférences & documents

La revue de presse business du mois d'avril

Restauration, médias anglais, tourisme : le menu de la revue de presse business du mois d’avril.
Conférences & documentsRéférences

La revue de presse économique de mars

Société, distribution, snacking : le menu de la revue de presse économique de mars.
CorpusRéférences

La revue de presse économique de février

Au menu de notre revue de presse, Arnaud Montebourg, les makers et deux géants des télécoms.

Laisser un commentaire