ÉconomieEntreprisesServices

Restauration rapide : Quick passe à l’offensive

Dans un contexte de concurrence accrue, Quick multiplie les annonces.

A l’heure où Burger King pousse les feux en France avec 25 restaurants prévus cette année, dans un contexte de fort développement de la restauration rapide avec une éclosion de nouveaux concepts, Quick tente de résister en multipliant les initiatives. Dernières nouveautés en date, le lancement d’un nouveau burger et l’annonce d’un nouveau concept au format réduit s’inscrivent dans cette politique.

Le nouveau sandwich à la sauce Vache qui rit, lancé au début du mois, contribue notamment à créer de l’événement dans les restaurants. « L’intention de Quick était de faire un pied-de-nez à la morosité actuelle et d’apporter de la bonne humeur à nos clients. Nous collaborons régulièrement avec le groupe Bel pour développer de nouveaux produits depuis 2010. Nous avons souhaité porter ce message positif en dehors de nos restaurants avec le déploiement d’une plateforme Web et d’un dispositif digital », explique à Business & Marchés Audrey Carrier, responsable du marché famille de l’enseigne.

Un nouveau concept

Quick a par ailleurs annoncé, en amont du salon de la franchise, la création d’un nouveau concept au format restreint. « La création du Burger Bar by Quick est à la conjonction de trois éléments : le burger a été le segment le plus dynamique de la restauration en 2013, le positionnement de marque de Quick d’être la destination burger et des contraintes foncières et immobilières  dans les centres villes et les centres commerciaux qui entravent l’installation des restaurants Quick traditionnels », justifie François Charpy, directeur des opérations France du groupe.

« L’offre est articulée autour du triptyque burgers, frites, glaces.  Le concept a été élaboré pour pouvoir s’adapter dans des surfaces commerciales de 150m² ce qui ouvre le développement aux centres villes, aux centres commerciaux et aux espaces restauration des lieux de transport », ajoute-t-il. Le format habituel d’un restaurant est compris entre 400 m² en centre-ville et 3.500 m² en périphérie. Le Burger bar fera ses premiers pas fin juin au centre commercial Qwartz, qui vient d’ouvrir à Villeneuve-la-Garenne, puis dans le courant de l’année à Paris.

A lire également
Entreprises

Pub-brasserie : à Paris, le groupe Bertrand réinvente le Sir Winston

Passer de l’ambiance d’un pub à celle d’une brasserie contemporaine ouverte sur la ville, telle est la transformation réussie du Sir Winston Churchill à Paris
EntreprisesManagement

Les astuces de Snapshift pour convaincre les restaurateurs en quête d’un outil de gestion de planning

Permettre aux restaurateurs de gérer le planning de leurs salariés, disposer d’un panorama des heures effectuées, telles sont les fonctionnalités de Snapshift.
EntreprisesManagement

Comment facilement appliquer le protocole sanitaire dans les bars et restaurants

Recueillir les coordonnées des clients, telle est la mesure prise par des restaurateurs parisiens pour retracer d’éventuels cas contacts. Face au Covid-19, les équipements de sécurité s’installent dans le paysage.

Laisser un commentaire