Aller au contenu

Régions: immobilier, Rhône-Alpes et impôts locaux

Deux fois par mois, Problématiques.fr propose un passage en revue de l’actualité économique des régions et des collectivités territoriales. Cette séquence, qui accompagne le mouvement de décentralisation, est destinée à s’enrichir par le biais de vos contributions.

Immobilier : les villes qui comptent. Même si les effets de la crise se font toujours sentir, autant du point de vue financier qu’économique, les promoteurs immobiliers préparent déjà la reprise en poussant la construction de nombreux programmes. En Ile-de-France, ce sont la capitale et les communes de la petite couronne qui s’arrogent la majeure part du gâteau. L’hypothèse de cours du pétrole durablement élevés et les projets de développement du réseau de transport semblent avoir eu raison de l’expansion à marche forcée en grande banlieue. Les principales réalisations se situent dans le XVème arrondissement, et dans diverses communes des Hauts-de-Seine (Issy-les-Moulineaux, Vanves ou Suresnes).

A Marseille, c’est la perspective d’être capitale européenne de la culture en 2013 qui convainc les investisseurs, tout comme le projet Euroméditerranée. Par ailleurs, la plupart des études montrent que le Sud est amené à gagner des habitants dans les années à venir : Toulouse compte déjà 15.000 nouveaux arrivants par an. Dans l’Ouest, c’est là-aussi une métropole qui joue les premiers rôles, à savoir Nantes, avec de multiples ZAC à développer.

L’industrie automobile rhônalpine face à la crise. Selon l’Agence de développement et la Chambre de commerce de Lyon,  près de 10 % des sociétés rhônalpines ont une activité à l’export, contre seulement 4 % à l’échelle nationale. Par ailleurs, 75 % des entreprises ayant déclaré avoir des projets d’embauche sur le trimestre les ont maintenus. Afin de maintenir ces bons chiffres, un plan d’aide aux sous-traitants automobiles a été mis en place entre la Région et deux organisations représentatives des PME. Il s’agit de soutenir la formation durant les périodes de sous-emploi. Signe des difficultés, le Salon international des solutions transports a été reporté à 2010. Par ailleurs, la fonderie d’aluminium de Renault a été délocalisée en Croatie. Plus de 5.000 jeunes devraient cependant être recrutés dans la mécanique d’ici à 2012, signe que les entreprises continuent de croire à cette zone d’activité.

Les impôts locaux en question… Le rapport annuel de la Cour des Comptes pointe du doigt l’obsolescence du calcul des impôts locaux, basés sur les relevés cadastraux des années 1970. Les « immeubles anciens des centres-villes dont l’état réel n’a pas été actualisé sont sous-fiscalisés, alors que les habitations collectives construites à la fin des années 60 sont surfiscalisées puisque dotées du confort moderne », selon l’institution, qui souhaiterait que l’imposition soit davantage fondée sur la valeur réelle des biens.

… et des recettes primordiales pour les Régions. Selon la Direction générale des collectivités locales, les Régions métropolitaines ont, en 2007, profité du transfert renforcé de la taxe intérieure sur les produits pétroliers (+27 % de recettes), et ont fait progresser leur taux d’imposition sur la taxe professionnelle de 2,7 % en moyenne. Il s’agit notamment de pouvoir assumer de nouvelles dépenses, les personnels TOS (techniciens et ouvriers supérieurs) de l’Education nationale dépendant désormais des régions. Celles-ci doivent également remplir de nouvelles missions en matière de transport ferroviaire et de formation professionnelle : de fait, les dépenses de fonctionnement ont augmenté de 19,5 % en 2007.

L’actualité des transports. Le président PS de la région Midi-Pyrénées, Martin Malvy, tire la sonnette d’alarme sur la situation des trains régionaux dans L’Express : « les régions ont récupéré la compétence sur les TER en 2002 et se sont battues, depuis cette date, pour rendre ce mode de transport plus séduisant. Notre grand étonnement, c’est la rapidité avec laquelle nos concitoyens se sont emparés du train. D’où la menace de saturation du réseau ».

A Toulouse, la construction de la sixième ligne du tramway a été approuvée : la concertation publique débutera le mois prochain, et la livraison est attendue pour 2013. Le projet s’inscrit dans un plan global de restructuration du réseau. La ligne E, pour sa part, devrait accueillir ses premiers voyageurs en 2010 : 30.000 passagers par jour sont d’ores et déjà attendus.

Enfin, dans le Pas-de-Calais, la compagnie Brittany Ferries a proposé de constituer un holding commun avec la SNCF pour reprendre SeaFrance, actuellement en difficulté, jusqu’alors uniquement pilotée par le groupe ferroviaire.

Publié dansEconomiePolitique éco