ÉconomieEntreprisesManagement

Recrutement : vers des relations plus ouvertes ?

1 min. de lecture

Les actifs appellent à des relations plus ouvertes entre les recruteurs et les candidats.

Les candidats appellent les entreprises à remettre en cause leurs processus de recrutement. 92 % des actifs* interrogés par l’institut CSA pour le site Monkeytie estiment ainsi que les méthodes de recrutement devraient davantage prendre en compte la personnalité des candidats. Elles devraient par ailleurs être « plus ouvertes », et permettre d’aborder plus librement le thème de la rémunération.

Des bonnes relations dans l’univers de l’entreprise sont également importantes une fois en poste : pour 67 % des répondants, il est très important de travailler dans une entreprise qui favorise une bonne ambiance de travail et de collaboration. Disposer de la possibilité d’organiser « au mieux » son travail est également important pour 52 % des répondants. Les outils informatiques permettent aujourd’hui d’accompagner de telles revendications, notamment au moyen du télétravail. Il peut s’agir, pour les entreprises, d’un moyen de fidélisation : 48 % des salariés se déclarent en effet « ouverts » à toute opportunité.

Pour trouver l’emploi – et l’employeur – qui leur correspondent, les candidats se transforment, d’après les sondeurs, en « candid’acteurs ». En-dehors des diplômes et de l’expérience, les trois atouts les plus fréquemment cités pour trouver un emploi sont la persévérance, la répartie et le réseau : « trouver le job de ses rêves n’est pas une question de chance, c’est fonction de ténacité et de capacité à prendre son avenir en main ». Pour ce faire, un tiers des actifs se sont inscrits sur un site de recrutement lors de leur dernière recherche d’emploi. En matière de recherche d’emploi, le Web apparaît aujourd’hui incontournable.

*Enquête réalisée par Internet du 9 au 11 avril 2014 auprès de 503 actifs représentatifs de la population française, âgés de 18 à 65 ans, occupés et inoccupés.

A lire également
ÉconomieEntreprises

“Le digital devient indispensable dans l’industrie des spiritueux, mais il ne faut pas occulter la recommandation humaine”

Fondateur du cabinet de conseil Heads & Legs, spécialisé dans les industries du bar et des spiritueux (recrutement, formation, développement de marques), Christophe Jumentier, riche d’un long parcours dans le bartending et le marketing, revient sur l’actualité du secteur et sur sa première année d’activité en 2020.
EntreprisesEnvironnement-SantéServices

Brigad élargit la mise en relation indépendants-employeurs au secteur de la santé

Du nouveau chez Brigad. La start-up a accéléré son ouverture à d’autres secteurs, dont la santé : aides-soignants, auxiliaires de vie, agents de service hospitalier et cuisiniers.
Actualité socialeManagementSociété

“Il est essentiel de comprendre le fonctionnement d'une personne en crise pour désamorcer les tensions”

Comprendre une situation conflictuelle et agressive, tel est l’objet de “L’art de gérer les conflits”. Son auteur, Olivier Maillot, formateur spécialisé en gestion de crise, décrypte ces enjeux.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter