ÉconomieEntreprises

Reconfinement: ce traiteur événementiel reconnecte les équipes grâce à une offre de cuisine live

2 min de lecture
Equipe de Food & drink live

Réaliser un team-building ou fédérer son équipe en cette fin d’année si particulière, telles sont les propositions de Food & Drink Live. Cette nouvelle offre, lancée par le traiteur événementiel parisien LL Concept (créé en 2004), combine l’envoi de coffrets (au choix : cocktail, apéritif, plat salé, dessert) directement au domicile des collaborateurs d’une entreprise à un contenu vidéo : réalisation de plats et de cocktails en direct avec un chef cuisinier (dont Emilie Lang pour la cuisine et Johanna Le Pape pour la pâtisserie) ou un bartender renommé (Christopher Gaglione), avec la possibilité de faire intervenir un manager ou d’organiser un événement. Laurent Le Pape, fondateur du site InfosBar, a apporté son concours. Nicolas Le Pape, fondateur de LL Concept, nous en dit plus.

Comment avez-vous traversé l’année ?

Je suis traiteur événementiel. Nous sommes six personnes au bureau, et entre six et vingt extras selon les saisons (juin, décembre et janvier sont des mois importants, avec les Fashion weeks). Nous prenons les briefs, nous accompagnons les marques pour des lancements de produit… Nos clients sont dans la mode, ainsi que de grands comptes institutionnels. Mon dernier événement remonte au 6 mars. Il y a eu quelques événements entre temps, mais au format très réduit. J’ai perdu 90% de mon chiffre d’affaires depuis le mois de mars.

De quelle manière avez-vous engagé votre pivot digital ?

Nous avons lancé plusieurs idées. En avril, nous avions réfléchi à un système de stands in situ mais nous n’avons pas pu le développer, et nos clients nous ont demandé de réfléchir au team-building à distance. Cela a plutôt bien marché en mai et en juin. Pour le deuxième confinement, nous avons dû anticiper les demandes de nos clients sur la problématique de la communication des entreprises en fin d’année.  Nous envoyons des box à domicile, sans avoir besoin de sortir. Nous proposons aussi bien une offre autour du bar, que de la pâtisserie et du salé, avec des chefs et professionnels référents.

“Le team-building s’organise en cuisinant en direct”

Quelles sont les modalités d’organisation ?

Les collaborateurs reçoivent le coffret la veille, et se connectent le lendemain, soit avec le support technique du client, soit avec notre outil de connexion. Les chefs peuvent intervenir individuellement ou à tour de rôle selon la prestation commandée, et les collaborateurs peuvent reproduire la recette ou le cocktail en simultané. Nous avons trois lieux à Paris, où nous pouvons tourner des vidéos. Nous avons aussi des demandes pour aller enregistrer des vidéos et des lives chez les clients. Le matériel est prévu pour les coffrets food et cocktails. Nous pouvons graver les shakers, avoir des box ou des goodies aux couleurs de l’entreprise. Nous intervenons notamment entre deux réunions, ou après la journée de travail. Les managers peuvent intervenir durant la vidéo. L’offre a été pré-lancée mi-novembre, avec un accueil chaleureux de la part de nos clients et prospects. Nous pouvons faire du show (un DJ, le chef qui fait un plat… pour une vraie soirée d’entreprise à distance), mais aussi s’adapter à un petit groupe.

Quid de la reprise d’activité ?

Cela reste compliqué. Le nombre de demandes s’est effondré. Nous avions des demandes récurrentes de devis avant le reconfinement. Fin novembre, les contacts commencent à reprendre, mais pour des prestations au minimum au printemps 2021, à chaque fois sous réserve.

A lire également
EntreprisesServices

Les smash burgers de Junk passent de la livraison au vrai point de vente, à Paris

Le groupe In My Belly conçoit des plats pensés pour la livraison et la vente à emporter. Sa marque Junk, dédiée aux smash burgers, s’essaie au take away physique, à Paris.
EntreprisesServices

A 10 ans, La Fabrique givrée continue à concilier glace et pâtisserie malgré l’inflation

Si La Fabrique givrée n’exclut pas de relever certains de ses prix, l’enseigne ardéchoise spécialisée dans les glaces, qui fête ses dix…
Entreprises

Pourquoi les produits d'épicerie fine ont toujours le vent en poupe

Malgré l’inflation, l’épicerie fine a le vent en poupe. 94% des Français perçoivent ces aliments comme des “produits de luxe”, d’après une étude réalisée pour Gourmet Sélection. Ce salon professionnel, organisé mi-septembre, a réuni 338 entreprises et marques. La preuve du dynamisme du marché, observe Jean-Gabriel Mollard, directeur marketing et communication du pôle food B2B de Comexposium.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter