ÉconomieEntreprisesServices

QuelleBiere.com veut devenir votre biérologue digital

En lançant 8 bières en 2016, dont la Hopster, une référence revendiquant sa saveur houblonnée, l’enseigne de brewpubs FrogPubs compte réaffirmer son rôle de précurseur sur le marché de la bière artisanale. Elle développe également son réseau, à Paris.

Le nouveau site QuelleBiere.com propose un service de recommandation personnalisée de bières, avant de se muer en site e-commerce et d’échanges après son crowdfunding.

Créer un biérologue digital, telle est l’ambition de QuelleBiere.com, un nouveau site internet actuellement en phase de crowdfunding et dont les premières fonctionnalités sont déjà disponibles. L’objectif : aiguiller les consommateurs dans l’univers de la bière artisanale, toujours plus étoffé mais qui dispose de ses propres codes. « Nous avons visité des caves à bière, nous avons aussi commandé de la bière sur internet. On achète une bière, et puis finalement elle n’est pas exceptionnelle, ou alors on ne s’y connait pas. Il y a une multiplication de l’offre – nous avons atteint la barre des 1000 brasseries – et les styles de bières explosent (imperial stout, New England IPA, etc.) Comment accompagner quelqu’un vers la consommation de bière artisanale ? Le digital nous semblait être un bon moyen de connexion », explique Florian Bachelot, cofondateur du site avec Guillaume Ferron.

Quatre questions sont proposées aux internautes : quelle ambiance te correspond ? Quelle saveur préfères-tu ? Tu l’aimes comment ta bière ? Aimes-tu l’amertume ? A l’issue de cette courte phase, une sélection de bières, actuellement issues d’un panel de 120 produits sélectionnés par l’équipe, en partenariat avec des brasseurs. « Nous avons notamment rencontré le biérologue Hervé Marziou et la zythologue Elisabeth Pierre. Au début, nous souhaitions créer des filtres classiques, mais cela n’aurait pas apporté grand-chose de plus. Or, les consommateurs et les professionnels de la bière ne parlent pas le même langage, mais les points communs sont les moments de dégustation (entre amis, au bar…), les saveurs (chocolat, fruits de la passion…), le type de bières (de soif ou de dégustation), et l’amertume (la bière acide progresse vraiment). On vise une cible grand public », explique Florian Bachelot. Un algorithme permet de déterminer la sélection.

E-commerce et rencontres avec les brasseurs

Si sa levée de fonds aboutit (15.000 euros à atteindre d’ici au 12 juillet), QuelleBiere.com deviendra un site d’e-commerce avec des échelles de notation a posteriori : le consommateur fera un retour sur les bières qu’il a acheté, et en utilisant l’intelligence artificielle, disposera de recommandations davantage personnalisées. Le site veut également devenir une plateforme permettant la rencontre avec les brasseurs, et des visites. « On porte un intérêt primordial sur la rencontre entre les brasseurs et les consommateurs. Ceux qui produisent la bière doivent être mis en avant, avec des pages dédiées aux brasseries et des vidéos, avec un côté sympathique – c’est un métier de passionnés. Une quinzaine de brasseries nous accompagnent, et six supplémentaires viendront rapidement. Il n’y aura que des bières françaises, uniquement craft, dans notre sélection », ajoute Florian Bachelot, sensible, tout comme son associé, à la qualité des produits qu’il consomme : « nous sommes issus de familles d’agriculteurs et d’artisans. On a été sensibilisés aux problématiques du bien consommer ! »

A propos de l'auteur
Journaliste à L'Usine Nouvelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

En octobre, le Paris Beer Festival rassemblera la communauté de la bière artisanale

La Paris Beer Week évolue. Du 3 au 11 octobre 2020, le Paris Beer Festival combinera des événements et un salon dans la capitale et sa région, pour faire découvrir la bière craft à un plus large public.
ÉconomieEntreprisesServices

Comment la start-up Supli rapproche les fournisseurs de leurs clients restaurateurs

Digitaliser les catalogues des fournisseurs pour faciliter les commandes des restaurateurs, telle est l’ambition de la start-up Supli, qui poursuit son développement.
ÉconomieEntreprises

Mafana, le rhum à base de brèdes en mode start-up

En trois ans, le rhum Mafana s’est imposé dans les bars de la région nantaise grâce à sa composition unique. Retour sur cette success-story.