ÉconomieEntreprisesManagement

Mon Entrepriz veut simplifier le quotidien des micro-entrepreneurs

2 min de lecture

Le cabinet d’expertise comptable, d’audit et de conseil Fimeco Walter France lance Mon Entrepriz, un portail Web dédié à la gestion pour les 1 197 000 micro-entrepreneurs. Déclarations, évolution du chiffre d’affaires, échéances, devis : le site, sur abonnement mensuel, entend devenir leur compagnon de route. Pascal Ferron, directeur général de Fimeco Walter France, nous en dit plus.

Pourquoi avez-vous souhaité créer un service web dédié à la gestion des micro-entreprises?

Les micro-entrepreneurs sont souvent désemparés sur les choix à réaliser et tant pour ce qu’il convient de faire que sur la façon de le faire. Mais eux n’ont pas les moyens, ni parfois l’idée, ou n’osent tout simplement pas s’adresser à des professionnels qui vont les orienter, comme les entrepreneurs le font avec leur expert-comptable. Alors on s’est dit qu’une plateforme qui ferait ce que nous faisons tout les jours avec nos clients, chefs d’entreprises et autres entrepreneurs : rendre simple ce qui est compliqué, leur expliquer ce qui est bon, indispensable et le reste, les dégager de leurs contraintes pour qu’ils se concentrent sur ce qui leur plait, leur métier et bien plus, les accompagner au quotidien dans leurs succès et leur développement avec tous les outils fantastiques qui existent aujourd’hui, pourrait être une bonne idée.

Comment souhaitez-vous convaincre cette population de souscrire à un service supplémentaire ?

Nous souhaitons que ceux qui veulent bien faire, être rassuré qu’ils font correctement et de manière optimisée, tout en se simplifiant la vie administrative obligatoire pour laisser plus de temps à leur passion, leur métier, leurs clients, leur famille, etc., testent la plateforme, y prennent goût, s’y sentent bien, rentrent progressivement dans l’environnement de confiance puis s’ils le souhaitent de la «gamisation» programmée de challenges, étapes, succès… que cela puisse devenir leur «assistant-accompagnateur expert» avec lequel ils auront créé un lien de confiance et de complicité… et qu’ils en parlent beaucoup autour d’eux, que cela fasse tache d’huile.

 En tant que cabinet comptable et d’audit, quels conseils adresseriez-vous en matière de gestion aux micro-entrepreneurs ?

Le même qu’à tous les entrepreneurs (dont d’ailleurs je fais partie) : ne restez pas seul ! faites-vous aider par quelqu’un de confiance pour toutes les étapes de votre vie d’entrepreneur, les succès comme les coup de cafard. Personne ne peut tout connaitre sur tout. Tout le monde a besoin de s’entourer de manière optimisée à chaque étape. Des erreurs vous en ferez de toutes les façons, ce n’est pas toujours très grave, mais il ne fait pas en faire trop. Là cela peut devenir grave, surtout au début de la courbe d’apprentissage. Et toutes celles que l’on peut éviter facilement par l’écoute et l’accompagnement de proximité de ceux qui ont déjà fait cette expérience d’erreurs, c’est toujours cela de gagné pour avancer sur ce qui vous plait le plus.

2800 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
ÉconomieEntreprisesServices

“Les agences de design font preuve de résilience”, souligne Delphine Dauge, de l'Association Design Conseil

Depuis 1988, l’Association Design Conseil regroupe les grandes agences de design. Sa présidente, Delphine Dauge, fait le point sur l’actualité du secteur et sur son adaptation au contexte économique actuel.
EntreprisesIndustrie

"Les consommateurs s'intéressent au café de spécialité, qui peut aussi se développer en CHR", souligne David Serruys, du Collectif café

Les chiffres du café de spécialité restent encore peu connus en France : 800 torréfacteurs traditionnels, 4000 coffee shops. David Serruys, président du Collectif café, décrypte les enjeux de ce marché.
EntreprisesIndustrie

“Bulles de Ruche passe de la phase de lancement à celle des volumes”, explique Marc-Antoine Fulconis

Après avoir levé 1 million d’euros fin 2023, Bulles de Ruche accélère son développement. Créée en 2020, cette start-up parisienne (6 personnes) spécialisée dans la création et la vente de boissons innovantes à base de miel s’apprête à renouveler le packaging de ses différentes références à l’été 2024, Année durant laquelle elle compte atteindre les 100 000 bouteilles d’hydromel, sa boisson phare.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter