Aller au contenu

Le Micromania Game Show dévoile les sensations des prochains jeux vidéo

Les futurs jeux vidéo présentés au Micromania Game Show spécial E3 misent sur davantage d’interactivité ainsi que sur des franchises éprouvées.

« Faites du bruit ! » Faisant face à une salle pleine, les animateurs Marcus et Bertrand Amar ont présenté, jeudi 25 juin à Paris, une sélection de jeux vidéo destinés à sortir dans les prochains mois lors d’une nouvelle édition du Micromania Game Show. L’événement, organisé par l’enseigne éponyme, fait toujours suite à l’E3, le salon professionnel du jeu vidéo qui s’est tenu du 16 au 18 juin à Los Angeles. Avec 12 éditions au compteur pour Marcus et 19 éditions pour Bertrand Amar, l’expérience était de mise.

Jouer à l’écoute des réactions du public

Les éditeurs de jeux vidéo misent sur leurs marques et franchises les plus populaires à travers de nombreuses reprises ou suites, à l’instar de Guitar Hero Live, à paraître le 23 octobre 2015. Une nouvelle guitare à 2 rangées sera proposée : « il sera plus facile d’apprendre, mais plus difficile de maîtriser », a prévenu la productrice du jeu, Emilie Villeneuve. Les joueurs sont plongés au cœur d’une véritable salle de concert : « les membres de la foule sont de vraies gens qui réagissent à votre performance », précise-t-elle. Le jeu sera complété par GHTV, « la première chaine musicale jouable au monde » : une programmation linéaire sera proposée avec du contenu renouvelé.

Plonger au cœur de la révolution industrielle londonienne

Parmi les nouveautés les plus impressionnantes, Ubisoft poursuit l’approche historique développée dans Assassin’s Creed avec un nouveau volet baptisé Assassin’s Creed Syndicate. Après avoir proposé, dans Assassin’s Creed Unity, de plonger au cœur de la Révolution, à Paris au 18ème siècle, la série met le cap sur Londres, en 1868, en pleine révolution industrielle. 95% de la population y était opprimée, et pouvait choisir de rejoindre un gang pour tenter de s’en sortir… 7 quartiers de Londres ont été reconstitués, dont l’ancêtre de l’actuelle City, sur une surface 30% plus grande que lors du précédent volet. Un mode infiltration et un lance-grappin complètent la batterie de nouveautés à découvrir également le 23 octobre.

Partir à la chasse aux terroristes

Le 6 novembre, les fans de Call of Duty (pour lequel les visiteurs de la dernière Paris Games Week ont été prêts à patienter plus de 3 heures !) pourront pour leur part s’adonner à un nouvel opus,  Black Ops 3. Le jeu, qui a nécessité 3 ans de développement, permettra des parties à 4 joueurs et sera partiellement divulgué cet été avec la mise en ligne d’une version bêta. Les « moments hollywoodiens » de la série seront toujours présents, augmentés de nouveautés.

Dans le même état d’esprit, Tom Clancy’s Rainbow Six: Siege (le 13 octobre) proposera « quelque chose de nouveau ». La série, débutée en 1998 à partir de l’œuvre littéraire de Tom Clancy, verra, pour son huitième volet, le retour du mode « chasse aux terroristes », entièrement repensé avec la possibilité d’agréger jusqu’à 5 joueurs sous la forme d’une équipe de défenseurs et d’une équipe d’attaquants. Les hommes du GIGN y sont notamment représentés. Pour toujours plus de réalisme, « dans le jeu, chaque erreur peut être fatale », prévient l’équipe d’Ubisoft.

Redécouvrir des titres emblématiques

Après la sortie d’un film en mai dernier, la franchise Mad Max sera à l’honneur sur les consoles le 1er septembre avec un jeu développé par le studio Avalanche (Just Cause), spécialisé sur les mondes ouverts. Tous les éléments seront aléatoires dans l’univers du jeu, qui mise sur un mode avancé de customisation des véhicules. « Pas de photo ou de vidéo ! », était-il demandé aux spectateurs lors de la projection, à l’instar du retour de Tomb Raider, qui était présenté en mode restreint à l’E3. Lara Croft s’y concentrera sur sa destinée de chasseuse de tombes, en Sibérie. Selon le concept de « la femme contre la nature », la plus célèbre des héroïnes virtuelles pourra s’emparer de tous les éléments présents dans son environnement.

S’immerger dans des univers inédits

A partir de la rentrée, seront également disponibles Until Dawn, un jeu d’horreur interactif au sein duquel les joueurs devront contrôler le destin de 8 adolescents (vidéo ci-dessous), Star Wars Battlefront, qui aura pour thème « l’attaque des marcheurs », ou bien encore le dernier opus de Naruto, qui a donné lieu à un tournoi de haute lutte entre plusieurs participants sélectionnés dans la salle. Le 10 novembre, Fallout 4 débarquera pour sa part après 9 ans de développement. Le dernier volet date de 2009. Un jeu dédié aux smartphones, Fallout Shelter, le complètera, signe de la prise en compte grandissante des terminaux mobiles dans cet univers en pleine ébullition.

Publié dansEconomieEntreprisesServices