Aller au contenu

Maison & Objet: 7 entreprises qui bousculent les codes des accessoires et du design

Avant l’édition de janvier 2019 de Maison & Objet, focus sur 7 entreprises qui renouvellent les codes des accessoires et du mobilier.

Du 18 au 21 janvier, Maison & Objet mettra de nouveau à l’honneur celles et ceux qui façonnent nos intérieurs et nos modes de vie. A l’issue de deux ans de travail, le salon a reconfiguré son offre dans les halls de Paris-Nord Villepinte. « Les distributeurs-revendeurs, qui représentent deux-tiers de nos visiteurs, et les architectes-prescripteurs, souhaitaient accéder à une offre moins morcelée. L’objet et la maison sont mieux identifiés, avec une nouvelle présentation des tendances (What’s new) et, toujours, l’idée de sérendipité propre à un salon » explique Caroline Biros, responsable marketing et communication.

Des canapés grand format

Depuis les Pays-Bas, le fabricant et grossiste PMP Furniture – qui loue traditionnellement l’un des plus grands stands de Maison & Objet – a pour sa part acté l’intérêt grandissant des familles pour bénéficier de mobiliers adaptés aux moments familiaux, avec Edgar, un gigantesque sofa (120 x 170), déclinable en six collections et trois types de teintes. La table Hangover répoond, elle aussi, à cette tendance. « Nous devons nous adapter au retour en grâce de l’apéritif et des grandes tablées », observe le propriétaire de l’entreprise, Richard Moree (photo).

Des carnets à conserver

Jérôme Basquiat - Paper republic

Dans les allées, nous avions déjà repéré en septembre dernier Paper republic, créée en Autriche, en 2013, par Jérôme Basquiat. « Nous créons de beaux produits, destinés à être conservés, pour organiser sa vie personnelle », indique cet ancien consultant âgé de 35 ans, qui propose des agendas, des carnets et des accessoires. Parmi ses best-sellers, figure le Grand voyageur, composé d’un étui en cuir et de carnets à recharger. L’entreprise, qui compte sept personnes, externalise 20% de sa production et internalise progressivement ses process. Elle vend ses produits dans une vingtaine de produits, et en ligne.

Des draps de bain qualitatifs

Jérôme Basquiat - Paper republic

A Paris, La Serviette Paris conçoit, depuis 2016, des draps de bain haut-de-gamme, en coton peigné très épais (600 grammes/m²). « Adieu les dauphins, bye-bye les encres marines, ciao les coquillages, et bienvenue aux flamants, hérons, patterns navajo et motifs incas », promet la marque. « Nous amenons le design, la mode et l’art sur un produit qui en était dépourvu », lance Simon Thisse, cofondateur. Une quarantaine de distributeurs à travers le globe s’occupent de faire connaitre les produits, conçus comme des objets de décoration.

Des postes de radio pas si vintages

Arthur Verne - A.bsolument radios

Les curiosités ne se cachent pas toujours où on les imagine. A Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), Arthur Verne, 27 ans, modernise d’anciens postes de radio acquis dans les brocantes, ou apportés par des clients, afin de les nettoyer et de les moderniser. Equipés du Bluetooth, de prises USB ou du wifi, ils sont prêts à retrouver une seconde vie (600 euros en moyenne). Les trois personnes d’A.bsolument ne retirent que le haut-parleur, remplacé par un amplificateur analogique de 50W et de nouveaux équipements (radio FM fonctionnelle, prise jack). Les produits s’exportent notamment au Qatar, en Chine, à Hong-Kong ou aux Etats-Unis.

Des pieds de table à la pointe de la mode

TipToe - Pieds de table - Maison & Objet

Pour customiser ses meubles, les pieds de table de TipToe font sensation depuis 2015. L’entreprise parisienne, dont les produits se sont exportés dans une quarantaine de pays, décline diverses collections (la campagne à Paris, les beaux jours au printemps, une édition avec Marie Claire Maison…) pour porter un autre regard sur les pieds de table en acier, dotés d’un système de serre-joints, suivis par pieds bas pour les tabourets (en inserts) et par les accroches murales. Un showroom permet de retrouver la gamme, très présente sur Instagram, dans le 10ème arrondissement de Paris.

Des œufs toujours parfaitement prêts

Aggcoddler - Jois James

Coup de cœur, à Marseille (Bouches-du-Rhône), pour l’Äggcøddler. « Je suis suédois, et j’ai redesigné en 2015 l’egg coddler. Micro-ondable (sans couvercle), ou pouvant être passé au bain marie, il permet de se faire cuire instantanément un œuf, sans connaissances culinaires », précise Jois James, designer. Le stock est en Allemagne. Il suffit de beurrer la tasse, d’ajouter l’œuf et les ingrédients (des recettes sont disponibles sur le site) desirés.

Des bières faciles à fabriquer

Customized Drinks - Maison & Objet

A Munich (Allemagne), Customized Drinks a lancé en 2016 un incontournable des cadeaux de Noël (avis aux retardataires) : le Brew Barrel, un kit pour fabriquer simplement de la bière, en ajoutant de l’eau. Huit styles de bière et deux types de cidre sont proposés. Le packaging vient d’être repensé (sous le nom Beer making kit), l’India Pale Ale a rejoint l’offre, et le style Oktoberfest est à l’étude. Des produits à consommer, in fine, avec modération.

Publié dansEconomieEntreprisesIndustrie