Aller au contenu

Location de véhicules d’entreprise : quelles solutions ?

Qu’il s’agisse d’une voiture de fonction ou d’un utilitaire, plusieurs formules sont disponibles pour louer un véhicule de société. Location de moyenne ou de longue durée (fleet management), crédit-bail : identifiez les solutions  adaptées aux besoins de votre entreprise.

Location de longue durée (LLD) : pour lisser ses dépenses

D’une durée de 12 à 60 mois, la location de longue durée (LLD) rencontre un véritable engouement. A l’instar de la location de moyenne durée, votre organisme financier se porte acquéreur du véhicule : vous en payez l’usage, les frais d’entretien étant inclus au loyer (kilométrage forfaitaire, de 15.000 à 25.000 km/an). Les montants engagés n’apparaissent pas au bilan de l’entreprise. Privilégiée par les grandes entreprises, cette solution permet de bénéficier sur une période longue d’une flotte automobile externalisée, en échelonnant ses dépenses. La LLD apparaît en moyenne 15% moins chère que l’achat.

Location de moyenne durée (LMD) : pour des besoins ponctuels

Moins connue que la LLD, la location de moyenne durée (LMD) permet aux PME de bénéficier des mêmes avantages (entretien, pneumatiques, assurance…) sur une durée plus courte (de 6 à 12 mois). Cette solution constitue une option séduisante pour accompagner les déplacements de ses équipes commerciales dans une région ou sur une période donnée, en permettant une importante flexibilité. Inversement à ces deux systèmes, des possibilités de lease-back existent : il s’agit de placer sa flotte d’entreprise sous un régime locatif, et ce de façon réversible.

Crédit-bail (LOA) : une solution avant l’achat

Egalement connu sous les termes de leasing ou de crédit-bail, la location avec option d’achat permet à une entreprise d’acquérir, à la fin du contrat, les véhicules préalablement soumis à un loyer, en réglant sa valeur résiduelle. 28% des acquisitions de véhicules utilitaires (VU) ont aujourd’hui lieu au moyen d’une LOA. Constituant des charges déductibles, les loyers sont payés de manière classique; l’achat du véhicule à l’issue du contrat permettant d’enrichir les actifs de l’entreprise. La perte de valeur des véhicules doit cependant être prise en compte lors de la signature du contrat.

Publié dansEntreprisesFocusManagementRéférencesServices