Aller au contenu

Les professionnels de l’agriculture comptent déjouer la suspicion des consommateurs

Les acteurs des semences, céréales et protéagineux comptent reprendre la main dans le débat public.

L’essor du « sans gluten » a été, pour les professionnels de la filière semences-céréales réunis en colloque ce jeudi 9 avril à Paris, la goutte qui a fait déborder le vase : celle d’une suspicion généralisée envers leurs produits, quand bien même une infime fraction de la population souffre réellement d’intolérance. Dans un univers également marqué par les craintes liées au réchauffement climatique et aux pratiques culturales, le secteur s’apprête à communiquer massivement.

Photo : Landscape with Field And Beautiful Sky At Sunrise par Svetlana Foote/Shutterstock

Publié dansCorpusEnvironnement-SantéSociété

Commentez cet article sur nos réseaux sociaux