ÉconomieEntreprisesServices

La start-up Les Bornées Digital Company à la croisée du sport et des activations digitales

2 min de lecture
Les Bornées Digital Company

La nouvelle agence Les Bornées Digital Company rapproche les marques des influenceurs, notamment dans l’univers du sport.

Maude Baudier et Vanessa Mohli partagent une passion en commun, le sport. Un projet dédié au cyclisme, Les Bornées, leur a permis de faire connaître davantage ce sport auprès des femmes (on compte seulement 10% de licenciées), en organisant des rides collectifs. Une opportunité de sponsoring avec Decathlon leur a permis de mettre en avant leurs compétences en marketing puis de créer leur agence conseil en data et influence marketing, Les Bornées Digital Company, en mai 2018 en région parisienne.

Maude Baudier a commencé sa carrière dans le marketing du luxe, avant d’être chasseuse de têtes dans le digital puis de créer une première entreprise. Vanessa Mohli, pour sa part, est titulaire d’un master en intelligence économique, puis a travaillé dans la veille avant d’évoluer à un poste de directrice data. Avec Les Bornées Digital Company, elles émettent des recommandations stratégiques.

« Nos compétences sont très complémentaires : on peut proposer de la stratégie d’engagement influenceurs, et ensuite avoir des données qui permettent d’évaluer la performance des activations et événements. Nous pouvons aussi intervenir sur le marketing et la stratégie digitale. Nous avons des clients dans l’univers du start-up, de jeunes start-up qui peaufinent leur stratégies digitales, des groupes d’influence et ponctuellement certaines institutions », expliquent les cofondatrices de l’entreprise.

Cap sur les micro-influenceurs

L’agence entend notamment accompagner ses clients sur leur travail avec les influenceurs. « Aujourd’hui, ce ne sont plus seulement les stars. L’influence, c’est la capacité à inciter à la consommation et orienter les actions des autres. Il y a une tendance au micro-influencing, avec des communautés plus spécifiques, pour générer des relations à long terme. Nous gérons l’humain : nous échangeons longuement avec les influenceurs, et nous enclenchons également les partenariats », indiquent Maude Baudier et Vanessa Mohli.

Parmi les derniers dossiers pilotés par l’agence, figurent notamment le lancement d’Outchock, la nouvelle marque spécialisée dans la boxe de Decathlon, qui a organisé une journée avec des influenceurs (coach sportif, triathlète, spécialiste running…) notamment sélectionnés sur Instagram et par l’intermédiaire de leurs blogs. La start-up Dalia, qui propose de faciliter le partage des cadeaux achetés en ligne, a, elle, sollicité l’agence pour sensibiliser aux enjeux du cancer du sein (Octobre rose).

2797 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesEnvironnement-SantéIndustrie

5 start-up spécialisées dans les produits végétaux et vegans pour la boulangerie, la pâtisserie et le snacking

Dans les boulangeries, le snacking ne cesse de gagner du terrain. Focus sur 5 start-up qui développent des produits spécifiques (aquafaba, farine,…
EntreprisesServices

The Oasis House lance des maisons de campagne dédiées aux séminaires d'entreprise

A Egreville, en Seine-et-Marne, La Prairie a ouvert ses portes mi-octobre sous la houlette de The Oasis House, une start-up spécialisée dans la gestion de maisons de campagne dédiées à l’événementiel.
ÉconomieEntreprisesInvestissementServices

La start-up Royaltiz s'ouvre au secteur de la gastronomie, avec Akrame Benallal

Le site Royaltiz, qui propose aux particuliers d’investir sur la carrière de personnalités, étend son champ d’action à la gastronomie, avec le chef cuisinier Akrame Benallal comme première personnalité de cet univers. Aymeric Granet, directeur général de Royaltiz, nous en dit plus.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter