ÉconomieEntreprisesFocusServices

Gwards ubérise le secteur de la sécurité privée

Agents de sécurité Gwards

Gwards, une start-up dans le domaine de la sécurité privée, s’inspire des codes d’Uber: personnel indépendant, application mobile et algorithme. Son cofondateur, Anas Adounis, répond aux questions de Business & Marchés.

Quel constat vous a incité à créer Gwards?

Les constats que je vais évoquer viennent d’expériences personnelles que j’ai vécu dans les deux parties. Premièrement, la sécurité privée est assez difficile d’accès. En effet, les processus pour faire appel à des prestations de sécurité sont longs, compliqués, onéreux et particulièrement opaques. Deuxièmement, les agents de sécurité ont souvent le sentiment de ne pas être rémunérés et valorisés à la hauteur de la difficulté et la responsabilité de leurs tâches.

Comment vous différenciez-vous?

Nos agents de sécurité sont indépendants. En effet, Gwards est une plateforme de mise en relation entre agents de sécurité et clients. Nous sommes à la sécurité ce qu’Uber est au transport de personnes. Nous offrons un service innovant permettant de réserver tous types d’agents de sécurité pour tous types de prestations en quelques clics via application mobile et web à un tarif horaire en dessous du marché, un suivi des prestations par l’intermédiaire de l’espace client. Par ailleurs, afin de garantir une qualité de prestation optimale, nous offrons la possibilité de noter la prestation à la fin de celle-ci.

Quels sont, pour les agents, les avantages de vous rejoindre?

Tout d’abord, avec Gwards, ils choisissent de travailler où ils veulent et quand ils veulent, en renseignant simplement leurs disponibilités et leur zone de mobilité en se connectant à leur espace Web. Ce dernier, leur permet de suivre les missions effectuées ou à venir, suivre le paiement de leurs prestations, renseigner leurs disponibilités et leur zone de mobilité. Par ailleurs, il leur est donc possible d’effectuer des prestations en-dehors de leur travail, ou quotidiennement pour les personnes n’ayant pas d’activité. La seule condition requise est qu’ils soient indépendants. Enfin, l’un des points les plus avantageux est la rémunération.

Quelles prestations proposez-vous?

Nous proposons toutes les prestations de sécurité, allant de l’agent de sécurité jusqu’à l’opérateur de vidéosurveillance. Ainsi, nos Gwards peuvent sécuriser tous types d’évènements pour tous types de clients, aussi bien professionnels que particuliers. En effet, un client souhaitant réserver un ou plusieurs agents de sécurité pour un événement, un magasin ou autre, se rend sur notre site, remplit le formulaire de réservation en quelques clics en renseignant les critères caractéristiques de la mission tel que le nombre d’agents souhaités, le type d’agent souhaité, s’il s’agit d’une prestation ponctuelle ou récurrente. Ensuite, notre algorithme choisit le ou les agents les plus pertinents pour cette mission. Enfin, le client a la possibilité de suivre les missions passées et à venir.

Quels sont vos objectifs de développement ?

Dans un premier temps, nous venons d’effectuer notre première phase de sourcing d’agents sur la région Ile-de-France, nous allons donc continuer jusqu’à couvrir entièrement la France. Par ailleurs, notre service de réservation, que nos clients early-adopters attendent avec impatience sera en ligne avant la fin Mars 2016. Ensuite notre roadmap sur les douze prochains mois est le développement et la mise en place d’évolutions de notre service. Enfin, nous visons l’exportation de notre service à l’international.

A lire également
Actualité socialeEntreprisesManagementSociété

“En période de crise, l'apprentissage permet de conserver son autonomie”, insiste le CFA du Cnam

Le CFA du Conservatoire national des arts et métiers propose des spécialités tertiaires et techniques. Dans un contexte inédit de crise, l’établissement d’enseignement compte garder le cap. Sa directrice, Anne Bonnefoy, décrypte les enjeux de la rentrée.
EntreprisesServices

Les astuces de la start-up Shanty Biscuits pour rebondir

Shanty Baehrel s’emploie à développer ses biscuits personnalisables à travers Shanty Biscuits. Le concept : des messages déposés sur des petits beurre, et des coffrets dédiés. L’activité B2B fait partie des axes de développement de l’entreprise.
Entreprises

Benjamin Kuentz: “nous pouvons ouvrir de nouvelles pistes dans l'élaboration du whisky”

Depuis quatre ans, Benjamin Kuentz s’attache à écrire des recettes de whisky originales, mises en musique par des distilleries françaises. Il lance de nouvelles références.