ÉconomieEntreprisesFocus

Grolsch remet au goût du jour le billard dans les bars

2 min de lecture
Billard Grolsch Llandais

La marque hollandaise de bière Grolsch lance en France un jeu de billard destiné à toucher une cible urbaine, dans les bars.

A quand remonte la dernière fois où vous avez joué au flipper ou au billard au bar ? La marque hollandaise de bière Grolsch, dont les bouteilles se caractérisent par leur ouverture bouchonnée et leur grand format, souhaite remettre cette pratique au goût du jour avec le «Grolsch_llandais», un billard disponible en CHR, mais aussi pour les particuliers au prix de 250 euros. A partir du 27 avril, dix bars organiseront des compétitions. 16 palets doivent être lancés. Bénédicte Oudin, responsable marketing du groupe Asahi (qui compte notamment Nastro Azzurro, Pilsner Urquell, Meantime, St Stefanus) répond aux questions de Business & Marchés.

Pourquoi avez-vous souhaité introduire le billard hollandais sur le marché français?

Depuis plus de 400 ans, Grolsch, marque de bière hollandaise à l’esprit indépendant, aime sortir des sentiers battus et innover. Grolsch a ainsi décidé de se réapproprier les règles du billard hollandais pour en faire un nouveau jeu au design urbain, et inventer un tout nouveau rituel de consommation dans les bars. Ce billard inédit est à l’image des valeurs propres à la marque : l’authenticité et l’ouverture d’esprit.

Comment ce nouveau billard pourra-t-il être utilisé en CHR?

Ce nouveau jeu sera installé dans de nombreux établissements CHR sur toute la France, et fera partie intégrante des bars en étant à la fois une table de jeu et une table de consommation. En effet le billard Grolsch_llandais a été spécialement conçu pour pouvoir accueillir les verres de bière Grolsch des participants tout autour du plateau de jeu. Les amateurs de compétition pourront ensuite participer aux grands tournois organisés par la marque dans dix bars Grolsch et découvrir ce jeu astucieux et insolite d’ici septembre 2017. Le grand gagnant de chaque tournoi repartira avec son billard «Grolsch_llandais» qui lui sera offert !

De quelle manière souhaitez-vous développer la présence de Grolsch en France?

Depuis plusieurs années, nous construisons la marque en nous appuyant sur son positionnement «Le choix de l’ouverture depuis 1615». Nous mettons ainsi en avant notre bouteille iconique, la Swingtop, célèbre pour son ouverture à l’ancienne qui fait «pop» et qui est refermable. L’ouverture de Grolsch s’est également manifestée dans l’univers artistique. Grolsch témoigne depuis toujours de son intérêt pour les créatifs dans tous les domaines, en soutenant de nombreux évènements artistiques indépendants.

2816 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
La sélection de la rédaction

A Bastille, O’Sullivans ose le pub gastronomique

Loin des pubs traditionnels, O’Sullivans Bar & Grill, ouvert au printemps place de la Bastille, à Paris, joue à fond la carte du restaurant. Un pari qualitatif, qui tranche avec les codes de l’enseigne.
ÉconomieEntreprisesIndustrie

Appie & Cie reprend la brasserie BapBap au terme de neuf mois de redressement judiciaire

La brasserie francilienne BapBap évoluera désormais dans le giron d’Appie & Cie. L’entreprise avait été créée il y a dix ans par Archibald Troprès et Edouard Minart.
EntreprisesIndustrie

Autour du calvados, la brasserie Fauve collabore avec le Domaine du Coquerel

Une bière vieillie en fûts de calvados et un calvados vieilli en fûts ex-bière, tels sont les produits issus d’une collaboration entre Fauve Craft bière et le Domaine du Coquerel.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter