ÉconomieEntreprisesServices

Goaleo souhaite fédérer le monde du sport sur le Web

Le nouveau réseau social Goaleo ambitionne de fédérer les sportifs avec de nombreuses fonctionnalités spécifiques.

GoaleoLe nouveau réseau social Goaleo se positionne comme une plateforme dédiée à l’univers du sport, en ciblant notamment les amateurs, qui souhaitent échanger sur leur passion avec d’autres pratiquants. Au-delà des échanges consacrés aux performances, le site, qui se décline en français et en anglais, propose des contenus éditoriaux ainsi qu’un volet dédié aux opportunités de carrière, avec notamment une base de données. Jean-Marc Gillet, CEO et fondateur de Goaleo, répond aux questions de Business & Marchés.

Comment Goaleo se différencie-t-il des réseaux sociaux existants ?

C’est la première plateforme sociale pour le monde du sport : tous les sports et tous les sportifs. Bien sur, nombre de plateformes sportives existent déjà et sont remarquables. Toutefois, elles ne répondent qu’à un besoin spécifique à chaque fois. En effet, soit elles sont pratiques (je cherche un partenaire), soit elles sont en « club privé » (des environnements très verticaux), soit elles sont 100 % contenu et vont concurrencer les sites médias.

Quels éléments caractérisent le site ?

Goaleo, c’est un écosystème à cinq têtes :
– Les profils sportifs détaillés (évaluation croisée des qualités, gestion de performances individuelles, recommandations, sports pratiqués, recherche de partenaires) et à la carte. Les fans de sport consomment du contenu posté par des fans pages, les techniciens se challengent et les « carriéristes » améliorent leur visibilité.
– Les clubs, professionnels mais aussi et surtout amateurs, bénéficient d’un environnement digital social complet : gestion des effectifs, communication interne équipe par équipe ou globale, calendrier… A court terme, il y aura une boutique en ligne sans stock, du financement participatif, des recherches de talents, etc.
– Les fédérations, pour mieux parler aux pratiquants et licenciés.
– Les marques ou médias, qui ont, à la source, la possibilité de parler différemment selon les sportifs.
– 20 grandes personnalités du sport qui vont écrire des tribunes exclusives.

Comment le lien sera-t-il assuré entre les clubs, les fédérations et les membres ?

Un sportif peut être membre d’un club, créer sa propre équipe, construire son réseau de sportifs, trouver des challenges et obtenir les informations ciblées de la part de fédérations. Le système propose systématiquement des clubs et pages à suivre pour que chaque inscris enrichisse son réseau Goaleo et son fil d’actualité. La boucle nous semble efficace et bouclée, à nous de convaincre tous les acteurs du sport de nous rejoindre.

Quel est le modèle économique du site et quels sont ses objectifs à moyen terme ?

C’est un modèle publicitaire et freemium. Il n’y aura pas de publicité display au sens classique du terme, mais de la publicité ciblée, des boutiques, des partenariats divers … Ce volet est complété par une section freemium, pour les sportifs qui auront plus d’options pour suivre leurs performances, enrichir leur profil et améliorer leur visibilité ainsi que pour les clubs, avec des boutiques en ligne, recherche de talents, financement participatif, etc.

Photo : Sports Equipement par Shutterstock/Sebastian Duda

2098 articles

A propos de l'auteur
Journaliste, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Benjamin Kuentz: “nous pouvons ouvrir de nouvelles pistes dans l'élaboration du whisky”

Depuis quatre ans, Benjamin Kuentz s’attache à écrire des recettes de whisky originales, mises en musique par des distilleries françaises. Il lance de nouvelles références.
ÉconomieServices

Bertrand Mialet: “l'événement post-Covid réinvente l’expérience de marque en étant digital first”

Réinventer la communication événementielle et expérientielle des marques en cette période de crise sanitaire et économique, tel est l’objectif que s’est fixée l’équipe de Wild Buzz Agency.
ÉconomieEntreprises

Apéritif : la success-story de Supernuts, qui lance une gamme bio

En 2015, les produits apéritifs de Supernuts étaient lancés. Cinq ans après, huit références (amandes, noix de cajou, cacahuètes…) sont disponibles, avec…