ÉconomieEntreprisesServices

Foodtech: la start-up Tentation fromage vise les 25-40 ans

2 min. de lecture
Tentation fromage - Start-up

Tentation fromage vient de lever 550.000 euros pour poursuivre son développement sur le segment food delivery et viser les Millenials.

La start-up nantaise Tentation fromage (6 employés au siège, 5000 clients), créée en 2014, vient de lever 550.000 euros auprès d’un pool de business angels afin de poursuivre son développement – 40% de croissance par mois – et de livrer davantage de fromages issus d’une sélection d’artisans, avant d’envisager la livraison par coursier dans les grandes villes et une refonte de son site. Alexandre Kipp, cofondateur et directeur commercial, répond aux questions de Business & Marchés.

Comment s’est développé Tentation fromage depuis son lancement?

Tentation fromage a été lancée par trois associés, Laurent Caralp, Matthieu Favroul et moi-même. Nous avons d’abord développé un concept de box par abonnement autour du fromage avant de créer un modèle de place de marché à destination des crémiers-fromagers. Déjà leader de la fromagerie en ligne, nous permettons aujourd’hui aux crémiers-fromagers, qui ont des boutiques physiques, d’accéder facilement à la vente en ligne de leur fromages. Nous avons tout de suite rencontré une forte demande de la part des consommateurs qui ne se reconnaissaient plus dans le circuit traditionnel de la fromagerie. Mais aussi un véritable besoin de la part des crémiers de pouvoir s’ouvrir au digital et de toucher de nouveaux clients.

Quels sont les objectifs de votre levée de fonds?

Nous souhaitons renforcer notre position de leader du fromage sur internet. Nous allons aussi permettre à de nouveaux détaillants de s’inscrire sur la plateforme et ouvrir ainsi des villes comme Bordeaux, Lyon et Marseille en livraison par coursier en 30 minutes. Enfin, les fonds collectés vont aussi permettre de lancer un site internet rénové et de proposer de nouveaux services répondant aux attentes de la génération des 25-40 ans.

De quelle manière observez-vous les demandes des Millenials pour le fromage?

Nos clients font partie de cette génération des 25-40 ans qui est digitalisée, qui a l’habitude d’acheter de l’alimentaire sur internet, mais qui ne se déplace plus en fromagerie. Effectivement les modes de consommations ont énormément évolué ces dernières années et la fromagerie ne s’est pas encore adaptée à cette nouvelle demande, pourtant 98% des Français continuent à consommer du fromage ! Tentation fromage permet donc aux consommateurs de se reconnecter avec son fromager de quartier, de commander sur internet 24h/24 et 7j/7, de pouvoir récupérer ses fromages en click & collect, ou de profiter d’un service de livraison à domicile.

Quels sont les produits stars de vos box ?

Aujourd’hui nos produits stars sont les plateaux : avec les assortiments de fromages proposés par les fromagers, nos clients veulent faire confiance à leur fromager et se laisser surprendre par de nouvelles découvertes plutôt que de commander des fromages qu’ils connaissent déjà.

Comment comptez-vous développer votre service de food delivery par coursier?

Nous allons progressivement ouvrir notre plateforme aux fromagers présents dans les villes françaises proposant des services de livraisons coursiers à vélo, comme Lyon, Bordeaux ou encore Marseille. En parallèle, nous offrons la possibilité aux fromageries présentes sur notre site d’accéder à la livraison en France et dans 30 pays en Europe afin de toucher encore plus de nouveaux clients.

2180 articles

A propos de l'auteur
Journaliste, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
ÉconomieEntreprisesIndustrie

“Le Made in France ne suffit pas à faire vendre un produit”, rappelle Tiphaine Chouillet (La Racine)

Entreprises françaises patrimoniales ou sociétés en transition vers le made in France, tels sont les profils de structures qu’accompagne La Racine. Créé en 2015, ce cabinet de conseil intervient sur l’ensemble de la chaîne de la valeur.
EntreprisesServices

Supli lève 2 millions d'euros pour connecter plus de grossistes aux pros des métiers de bouche

A trois ans, la start-up Supli accélère. Une levée de fonds de 2 millions d’euros doit lui permettre de développer son service…
Focus

Pour la Saint-Valentin, Shanty Biscuits joue la carte du jeu

Idée cadeau pour la Saint-Valentin : des biscuits… réinventés sous forme de cartes à jouer originales.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter