Loïc Josse - Barman - Maria Loca (Paris)
La sélection de la rédaction

Focus sur des cocktails incontournables à base de rhum au bar Maria Loca, à Paris

2 min de lecture

Depuis sa création il y a onze ans à Paris, le Maria Loca mise sur son identité rhum pour se différencier dans l’univers des bars à cocktails, alternant classiques et créations. L’occasion de redécouvrir l’établissement.

Crée il y a onze ans, le Maria Loca trône toujours en bonne place, boulevard Henri IV, dans le 4ème arrondissement de Paris. « Au départ, le bar était spécialisé sur la cachaça, et a conservé son identité rhum », précise Loïc Josse, barman.

Blood orange spritz - Maria Loca (Paris)

Blood orange spritz

Zombie - Maria Loca (Paris)

Zombie

Les cocktails création restent stables – un renouvellement est prévu pendant l’été. Le Blood orange spritz (Dolin bitter, sirop maison d’orange sanguine, crémant) constitue une alternative originale au célèbre cocktail, avec l’orange sanguine qui donne une petite amertume. Les arômes d’orange sont hyper intenses, et gourmands. On retrouve les notes du spritz, très ensoleillées, mais plus marquées, plus longues et plus aromatiques. A contrario, avec le célèbre Zombie, place à du rhum à 63%. De puissantes notes de fruits peuvent être décelées – ananas, passion, vanille. Cette dernière est très présente. « Les cocktails tiki sont un peu ronds et sucrés », rappelle Loïc Josse. La recette évolue, ici pour la troisième fois en deux ans et demi.

Golden Parachute - Maria Loca (Paris)

Golden Parachute

Avec le Golden Parachute, place à un cocktail épais, d’inspiration végétale, avec un sirop d’orgeat maison, de la fleur d’oranger pour la fraîcheur, et du Maca, un spiced rum (40%) crée par le propriétaire des lieux, Michaël Landart.

Une forte clientèle touristique

Pisco Sour - Maria Loca (Paris)

Pisco Sour

Hors du menu, « on nous demande des whisky sour et des pisco sour, ainsi que des margaritas. Nous avons dû racheter du pisco. La margarita a un franc succès aux Etats-Unis. Mais les Américains ne consomment pas énormément de rhum », constate Loïc Josse. Des cocktails inhabituels pour le bar, situé près de la place de la Bastille, majoritairement commandés par la clientèle touristique. Citron vert, sirop de sucre, pisco, blanc d’œuf et aquafaba sont donc au programme du Pisco sour, frais et soyeux.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

2764 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
ÉconomieLa sélection de la rédaction

A l'Hôtel de Crillon, l'esprit du printemps s'invite dans les cocktails du bar Les Ambassadeurs

Doté depuis l’hiver dernier d’un menu de cocktails saisonnier, le bar Les Ambassadeurs, à l’Hôtel de Crillon, à Paris, dévoile une carte printanière faisant la part belle aux inspirations florales et végétales.
La sélection de la rédaction

Dans les bars, ces 5 cocktails classiques ont la faveur des consommateurs

Reprise du tourisme, connaissance accrue des recettes de la part des consommateurs : nombreuses sont les raisons qui poussent de plus en plus la demande, directement au comptoir, de cocktails classiques dans les bars.
La sélection de la rédaction

Printemps-été: 3 cocktails de saison au menu de Drinks & Co, à Paris

A Paris, le bar de Drinks & Co a fait évoluer son menu de cocktails pour la période printemps-été. Cocktails miroirs, créations, highballs… Focus sur 3 nouveautés inspirantes.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter