ÉconomieEntreprisesIndustrie

FlyCie Connect’ veut faciliter le dépannage informatique

1 min de lecture

FlyCie Connect’ développe une application mobile gratuite dédiée au dépannage informatique.

« Nous avons tous déjà eu un problème informatique et pourtant il n’existe aucune solution universelle. C’est-à-dire une solution « magique » qui nous éviterait de perdre du temps et de l’argent », indique le fondateur de FlyCie Connect’ et de l’application FC’, Matthias Counquet. Après avoir créé au Canada une société dans le domaine de l’aviation, il lance en France une application mobile dédiée au dépannage informatique, actuellement en cours de levée de fonds au moyen d’une campagne de crowdfunding.

FC’ entend réussir cette étape et s’imposer sur son marché grâce à un fonctionnement simple. « il suffit de se rendre dans l’application et de demander à un technicien de vous rappeler. Après la demande, un technicien disponible vous appelle et règle votre problème à distance », explique Matthias Counquet, qui a démarré le projet en avril dernier. Gratuite pour les utilisateurs, l’application donnera accès à un panel de techniciens qualifiés. « D’un côté, il y a les sociétés de dépannage qui coûtent (très) chères et qui ne sont pas toujours très réactives, de l’autre il y a Google et les innombrables forums. Nous évoluons à une vitesse fulgurante au niveau technologique, mais en termes d’assistance, rien ne bouge (ou presque). C’est là que nous entrons en jeu », poursuit l’entrepreneur.

FlyCie Connect’ prendra en charge la rémunération des techniciens mobilisés grâce à des partenariats commerciaux. « Ceux-ci permettent d’assurer un revenu. Les techniciens sont payés directement par FlyCie Connect’ grâce à ce revenu. Il y aura également, dans les premiers mois suivant le lancement initial, une version dédiée aux entreprises qui souhaitent sous-traiter leur département IT chez FC’ de manière personnalisée à moindre coût », complète Matthias Counquet.

Photo : Electronic technical support par Shutterstock/Vetre

A lire également
EntreprisesIndustrie

Grâce à sa machine, la start-up Kuantom fait essaimer le cocktail sans barman

Conçue pour les établissements sans barmans attitrés, Orkestra, la machine à cocktails de la start-up Kuantom, est commercialisée depuis un an. L’aboutissement de six ans de R&D.
EntreprisesServices

Fortes ambitions pour les robots cuisiniers d'entreprise de Bolk

La start-up Bolk entend installer, dans les entreprises et lieux de trafic, des robots permettant de réaliser et de personnaliser des bols repas à l’heure du déjeuner. Elle vient de lever 4 millions d’euros.
Entreprises

Le nouvel apéritif sans alcool Osco mise sur sa recette au verjus pour se différencier

Pas de désalcoolisation, mais du verjus (jus de raisins verts récoltés avant maturité) pour le nouvel apéritif Osco, sans alcool.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter