Économie

Fauchon se digitalise pour capter davantage de gourmands

2 min. de lecture
Eclairs Fauchon

Avec de nouveaux services digitaux, web et mobiles, Fauchon étend sa toile au-delà de la place de la Madeleine et compte générer du trafic en magasin.

Créée en 1886, la maison Fauchon n’en oublie pas de rester à l’écoute de son époque, rappelle son directeur digital et communication externe, Jules Trecco. Le lancement d’une application mobile, « prolongement naturel » des magasins situés place de la Madeleine, à Paris, fait suite à diverses initiatives, commentées pour Business & Marchés.

Quels sont les objectifs du lancement de votre application mobile?

L’application mobile Fauchon Paris est le miroir digital des magasins de la place de la Madeleine. Son principal objectif est de proposer un service de retrait et livraison rapide de nos produits en île de France. Nous avons souhaité – avec ce lancement – non seulement promouvoir le savoir-faire de nos chefs, mais aussi satisfaire au mieux les Parisiens en recherche d’innovation permanente et de services dans la gastronomie.

Comment Fauchon s’est développé, ces dernières années, dans l’univers digital?

Dans l’univers digital, Fauchon a en premier lieu développé un site e-commerce pour satisfaire ses clients partout en France et en Europe. Après avoir accru son développement international, le digital a été l’outil au service du développement « local » avec la multiplication des services : click & collect en 3 heures, livraison en 3 heures dans Paris, etc. Aujourd’hui, le nouveau territoire d’expression digitale de la marque est le mobile où nous multiplions les initiatives et améliorons nos services : click & collect et livraison en 1 heure, application mobile Android et iOS, etc. Le web représente 5% de notre chiffre d’affaires, et l’objectif est d’atteindre 10% d’ici 2020.

Comment parvenez-vous à transmettre l’esprit Fauchon dans l’univers digital?

La photo et la vidéo sont les deux principaux supports utilisés pour promouvoir nos expertises ainsi que notre gourmandise. La stratégie social media de la maison axée autour d’Instagram, Facebook, Twitter et Vine, permet de créer un fort engagement avec notre communauté et de montrer non seulement les coulisses de nos créations mais aussi les « Instants Fauchon ». Les réseaux sociaux sont utilisés comme plateforme de marque afin de créer de l’émotion et de l’engagement au sein de notre communauté. Nous allions coulisses, événements, démonstration produits et échanges avec la communauté afin d’exposer au mieux les valeurs et savoir-faire de la marque.

2209 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesServices

“La restauration livrée est un métier à part entière, qui nécessite des process dédiés”

Le chiffre d’affaires de la restauration livrée a atteint 4,9 milliards d’euros en 2020. Les clients réguliers pèsent pour 50% des utilisateurs des services de livraison. François Blouin, président de Food service vision, décrypte ce paysage remodelé.
EntreprisesManagement

Pourquoi une start-up doit optimiser son site e-commerce

L’importance d’une boutique en ligne pour les start-ups : une évidence, qu’il convient de rappeler. Des outils existent pour parvenir à en…
Entreprises

A Bastille et à Châtelet, Berliner Wunderbar teste ses formules déjeuner à emporter

A Paris, deux des établissements de Berliner Wunderbar proposent une nouvelle formule déjeuner. Un moyen de tester cette offre avant l’ouverture prochaine d’un bar sur deux niveaux dans le centre de Paris, à Châtelet.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

1 commentaire

Réagissez par e-mail ou sur nos réseaux sociaux.