ÉconomieEntreprisesServices

DoYouBuzz veut s’affirmer comme la référence du CV en ligne

2 min de lecture

La start-up DoYouBuzz, spécialisée dans la création de CV en ligne, lance une nouvelle version.

Lancée en 2008, la plateforme Web DoYouBuzz propose à ses utilisateurs – qui sont plus de 600.000 – de créer un CV numérique. Capitalisant sur ses modèles de mise en page, personnalisables en fonction des offres gratuites ou premium, la start-up nantaise vise également le marché des établissements d’enseignement et des entreprises. Elle propose une nouvelle version de ses services, avec un site refondu et de nouvelles maquettes de CV Web et print. Julien Maleinge, co-fondateur et business developer, nous présente les enjeux de cette refonte.

Quels sont les objectifs de la refonte de DoYouBuzz ?

Notre pari est d’être et de rester la référence de l’édition de CV. Et pour ce faire, il faut évoluer en permanence. Les technologies Web évoluant sans arrêt, il est important pour DoYouBuzz de s’adapter pour ne pas stagner.

Nous avons ainsi réécrit la moitié du code de l’application afin de rendre les développements beaucoup plus rapides et de nous offrir des possibilités techniques bien meilleures. Nous en avons profité pour ajouter une quantité d’améliorations, notamment sur l’éditeur de CV. Nous pouvons maintenant aller beaucoup plus loin dans la personnalisation des designs. La création de CV est quant à elle grâce à notre nouvelle ergonomie plus intuitive qu’auparavant.

Cette nouvelle version n’est qu’un début. La « V2 » nous permet surtout de préparer l’avenir de la plateforme. Nous avons hâte de présenter les évolutions qui vont suivre. Nous donnerons toujours plus de clés pour permettre aux candidats et aux professionnels de se valoriser et de se rendre visible.

Quel est votre positionnement par rapport aux réseaux sociaux professionnels ?

Nous estimons être des services complémentaires… DoYouBuzz n’est pas un réseau social. Nous permettons à nos utilisateurs d’aller plus loin en terme de valorisation, de personnalisation et de visibilité de leur profil professionnel. Nous nous concentrons sur ces trois points clés.

Comment a évolué votre modèle économique depuis la création de DoYouBuzz ?

Nous avons effectivement plusieurs sources de revenu. La première d’entre elles concerne la partie B2C avec nos abonnés Premium. Nous avons également des revenus B2B avec DoYouBuzz Campus (service destiné aux établissements d’enseignement supérieur) et DoYouBuzz Showcase (service destiné aux sociétés de consulting type SSII et cabinet de recrutement). La partie B2B de nos revenus a réellement débuté en 2011 au moyen d’un partenariat noué avec Adecco France.

2732 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
EntreprisesEnvironnement-SantéIndustrie

5 start-up spécialisées dans les produits végétaux et vegans pour la boulangerie, la pâtisserie et le snacking

Dans les boulangeries, le snacking ne cesse de gagner du terrain. Focus sur 5 start-up qui développent des produits spécifiques (aquafaba, farine,…
ÉconomieEntreprisesServices

“Climbing District compte faire monter en gamme les salles d'escalade”

A l’occasion d’une levée de fonds de 10 millions d’euros, les fondateurs de Climbing District, Henri d’Anterroches et Antoine Paulhac, nous présentent les spécificités de leur concept de salles d’escalade en milieu urbain.
ÉconomieSociété

DRY JANUARY — “Le phénomène du sans alcool va bien au-delà du mois de janvier”, observe l’équipe des vins désalcoolisés Moderato

Sébastien Thomas, cofondateur de la marque de vins sans alcool et moins alcoolisés Moderato, compte développer la R&D sur ce segment, et observe un développement de la consommation tout au long de l’année.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter

Laisser un commentaire