Aller au contenu

Comment réussir sa carrière professionnelle dans l’industrie du financement d’actifs

Les clefs de la réussite dans l’industrie du financement d’actifs, analysées par Thierry Fautré, président de la division Financial Services de Siemens France.

Thierry Fautre (1)TRIBUNE. « L’industrie du financement d’actifs est un secteur en pleine expansion qui, à ce titre, offre des perspectives de développement professionnelles très attractives. En effet, les entreprises de pays émergents comme développés sont plus que jamais à la recherche de nouveaux outils de financement dans un contexte économique toujours difficile. Mais évoluer au sein d’une industrie en plein essor ne suffit pas, encore faut-il progresser au sein de la bonne entreprise.

Engagement de l’entreprise et perspectives de croissance

Toute personne souhaitant poursuivre ou débuter une carrière dans l’industrie du financement d’actifs doit commencer par examiner avec attention le comportement adopté par les entreprises du secteur au cours des dernières années. Elle se gardera ainsi de choisir une entreprise dont la vision à court-terme pourrait représenter un frein dans le développement de sa carrière, et portera son attention sur une entreprise opérant sur des marchés choisis pour leurs perspectives de croissance à long-terme. Cela se traduit notamment par un positionnement et des objectifs clairement définis, mais aussi la capacité à dégager des bénéfices substantiels dans le temps.

Une présence internationale

Un professionnel à l’affût de nouvelles opportunités ne manquera pas de prendre en compte un autre facteur déterminant, à savoir l’implantation internationale de son entreprise actuelle ou de celle qu’il souhaite rejoindre. De nombreuses études reconnaissent ainsi l’argument de poids que constitue une expérience professionnelle à l’étranger, notamment pour les 18-30 ans. Une entreprise d’envergure internationale donne en effet à ses salariés la possibilité de s’impliquer dans de multiples projets et de s’enrichir en côtoyant des personnes de formations et d’horizons culturels différents.

Formations et développement professionnel

L’image donnée par l’entreprise sur la scène nationale ou internationale doit également refléter la politique interne menée vis-à-vis de ses propres salariés. Ces derniers doivent ainsi se renseigner sur les programmes de gestion de carrière mis en place au sein de leur entreprise s’ils veulent avoir une idée claire et précise des possibilités d’évolution qui s’offrent à eux. Une étude conduite par Forbes révèle ainsi que le départ d’un grand nombre de salariés est bien souvent motivé par le manque de formations et d’encadrement, perçus comme des éléments clés de l’épanouissement personnel. La mise en œuvre de programmes de gestion de compétences permettant aux employés d’obtenir des retours d’informations réguliers et de se voir présenter des objectifs de carrière clairement définis est donc cruciale.

L’industrie des services financiers ne cesse de croître à l’échelle mondiale, et ce faisant offre des perspectives de carrière intéressantes. Les différents aspects abordés dans cet article doivent fournir des éléments de réponse aux professionnels ambitieux et motivés à la recherche des meilleures opportunités, que ce soit avec leur employeur actuel ou une autre entreprise à fort potentiel. »

Thierry Fautré (Siemens Financial Services)

Publié dansEconomieEntreprisesIndustrie