Disney Adventure World - Personnages - 12 avril 2024
EntreprisesServices

Comment Disneyland Paris va transformer Walt Disney Studios en Disney Adventure World

4 min de lecture

Disneyland Paris va renommer son second parc, Walt Disney Studios, en Disney Adventure World, au terme d’importants travaux de restructuration et d’extension, notamment marqués par l’arrivée d’un land dédié à la Reine des neiges et par la refonte de Studio 1.

Depuis l’ouverture de Disneyland Paris en 1992, il n’y a jamais eu autant de projets menés simultanément dans la première destination touristique d’Europe. « Les travaux et les palissades génèrent beaucoup d’attention et de curiosité », a reconnu Natacha Rafalski, la présidente de l’entreprise, le 12 avril – jour anniversaire du resort de Marne-la-Vallée – dans l’un des théâtres de Walt Disney Studios. Un parc au centre de toutes les attentions, et pour cause : au terme des chantiers en cours, la surface du lieu, ouvert en 2002, aura quasiment doublé ; ses espaces auront été transformés à plus de 90%, et son nom modifié pour devenir Disney Adventure World.

Une nouvelle identité destinée à traduire le changement de philosophie du parc. « Nous allons changer l’histoire. On va s’éloigner un peu des décors de cinéma, pour aller vers des histoires plus immersifs en s’adressant plutôt à un film ou une franchise, que nous pourrons explorer plus en profondeur », a indiqué Tom Fitzgerald, senior creative director au sein de la division Walt Disney Imagineering, en charge de la création dans les parcs Disney. « Cette histoire n’était pas suffisamment racontée, et elle devenait moins immersive », a-t-il concédé, la construction de la Tour de la Terreur (2007), de Toy Story Playland (2010) et de Ratatouille (2014) ayant engendré la création d’attractions et de lands disposant de leur propre storytelling.

Un grand lac, Adventure Bay, comme cœur de Disney Adventure World

Adventure Bay - Walt Disney Studios - Disney Adventure World

Ce grand lac sera l’un des emblèmes de Disney Adventure World (photo: Disneyland Paris)

Plusieurs points forts ponctueront le parc Disney Adventure World. Côté nouveautés, le land consacré à l’univers de la Reine des neiges, en cours de chantier, est sans doute l’élément le plus attendu. Un lac de 70 000 mètres cubes, Adventure Bay, en constituera le cœur battant. Lieu de multiples spectacles, grâce à un équipement technologique de pointe, il sera bordé par un restaurant et des attractions, accessible au bout d’un long boulevard (Adventure Way) bâti sur l’ancienne emprise de Studio Tram Tour. Une montagne artificielle de 700 tonnes d’acier voit actuellement le jour. 112 000 arbres et buissons orneront, en tout, la nouvelle version du parc.

En avril 2024, Studio 1, le grand bâtiment d’accès au parc Walt Disney Studios, fermera pour sa part ses portes pour se transformer en Disney Theater – World Premiere. Le lieu sera immergé dans le noir, « pour une grande avant-première », sans totalement abandonner les codes du monde du cinéma et du spectacle. Raiponce Tangled Spin, une attraction familiale sur le thème du film Raiponce, verra le jour, tout comme des jardins sur le thème de Toy Story. Dans l’intervalle, les Tapis volants, l’un des vestiges du parc originel, auront été remis à neuf. En revanche, pas d’annonces relatives au troisième land annoncé en 2018 : tout juste sait-on qu’un nouvel univers est bien dans les tuyaux.

Alice et la reine de cœur, un nouveau spectacle à Walt Disney Studios, avec du BMX                                                 

Au-delà des constructions pures et des rénovations, Walt Disney Studios mise sur la franchise Marvel, au cœur du land Avengers Campus, né en juillet 2022. Doctor Strange arrivera à Avengers Campus d’ici à la fin de l’année, pour un tout nouveau happening nocturne, jusqu’au printemps 2025. Jusqu’alors, Disneyland Paris exploitait ponctuellement la Tour de la Terreur et, précédemment, sa grande place pour y réaliser des spectacles de nuit.

Alice et la reine de cœur : retour au pays des merveilles - Costumes et BMX

Choix hauts en couleurs pour Alice et la reine de cœur : retour au pays des merveilles.

Alice et la reine de cœur : retour au pays des merveilles - Costumes Alice et la reine de cœur : retour au pays des merveilles - Costumes

Les visiteurs les plus fidèles du parc se souviendront sans doute du spectacle de cascades automobiles Moteurs : Action – son infrastructure a été retravaillée pour accueillir, à partir du 25 mai 2024, Alice et la reine de cœur : retour au pays des merveilles, dont les choix (très) audacieux risquent de bousculer les idées reçues sur un des grands classiques de Disney. « Nous avons pensé plutôt continuer ce que l’on a fait sur «Le Roi Lion et les rythmes de la terre», à savoir faire une réinterprétation théâtrale. On a vraiment pris l’essence de chaque personnage, et fait appel à l’essence de la mode », ont expliqué Matteo Borghi, metteur en scène, et Claire Chambon, productrice.

L’espace scénique jaugera 80 mètres de long pour 15 mètres de haut. Il permettra d’accueillir de nouvelles disciplines : un trampo-mur de 14 mètres de long, et du BMX. « Nos spectateurs seront eux aussi les invités du Chapelier fou, qui a organisé une tea party exceptionnelle », a promis Matteo Borghi, faisant part de son souhait de rapprocher le public de la scène. 46 performeurs seront présents, dont les interprètes de la première chanson du spectacle, « Welcome to Wonderland ». La musique a été élaborée à Nashville, dans le Tennessee (Etats-Unis). Pour l’heure, il faut composer avec les (très) nombreuses palissades de Walt Disney Studios, non sans complications sur la gestion des flux de visiteurs.

Au revoir Studio 1

Studio 1 - Walt Disney Studios - 12 avril 2024

Studio 1, version actuelle (2002-2024)

Mickey et Minnie à Disneyland Paris, couple en costume Donald en costume de crieur - Studio 1 - Walt Disney Studios - 12 avril 2024 Orchestre - Donald en costume de crieur - Studio 1 - Walt Disney Studios - 12 avril 2024

A Studio 1, le bâtiment faisant office de séquence d’entrée du parc Walt Disney Studios, le dernier burger mis à la carte aura été nommé… « Clap de faim ». Une manière de clôturer l’histoire du fast-food En coulisse. Vendredi 12 avril, Disneyland Paris a invité un panel d’influenceurs et de contacts privilégiés pour célébrer la fermeture, pour réhabilitation totale, du bâtiment, en faisant appel à des personnages Disney iconiques, tels que Mickey et Minnie, Donald ou Oswald. Des figures de choix pour déambuler une dernière fois dans cette galerie couverte (aussi dotée de deux boutiques actuellement), avant de devoir la contourner au cours des prochains mois.

2787 articles

A propos de l'auteur
Journaliste dans la presse professionnelle, j'édite Business & Marchés à titre personnel depuis 2007.
Articles
A lire également
Entreprises

Disney Village, hôtels, parc: tout savoir sur les futurs travaux de Disneyland Paris

Disneyland Paris a annoncé intensifier la transformation de Disney Village, repenser le ranch Davy Crockett sur le thème des Castors juniors et apporter des ajustements au Disneyland Park.
La sélection de la rédaction

A Disney Village, la brasserie Rosalie compte faire connaître les classiques de la gastronomie française

Rosalie, un restaurant de type grande brasserie, a ouvert en décembre dernier à Disney Village, la zone connexe à Disneyland Paris. Service efficace, décoration élégante, carte fournie : les fondamentaux du concept sont de mise, mais l’établissement doit davantage faire connaître son offre.
ÉconomieEntreprisesServices

“Climbing District compte faire monter en gamme les salles d'escalade”

A l’occasion d’une levée de fonds de 10 millions d’euros, les fondateurs de Climbing District, Henri d’Anterroches et Antoine Paulhac, nous présentent les spécificités de leur concept de salles d’escalade en milieu urbain.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter