ÉconomieEntreprisesFocus

Disneyland Paris : Catherine Powell quitte le groupe

2 min de lecture
Mickey et Catherine Powell - 25 ans de Disneyland Paris - 12 avril 2017

Emblématique présidente de Disneyland Paris entre 2016 et 2018, Catherine Powell supervisait les parcs américains et français de Disney. Elle a piloté les évolutions récentes du resort de Marne-la-Vallée.

De sources concordantes, Catherine Powell a quitté The Walt Disney Company. Présidente de la division Disney Parks western region depuis mars 2018, elle dirigeait trois parcs (Disneyland Resort en Californie, Walt Disney World Resort en Floride et Disneyland Paris) : gestion quotidienne, des stratégies commerciales et créatives, recherche de nouvelles opportunités de croissance pour les parcs américains et européens de Disney, et était également en charge des initiatives relatives à la diversité et à l’inclusion des parcs et produits Disney. Son poste ne sera pas remplacé – Bob Chapek, président des parcs, expériences et produits du groupe, chapeautera les trois destinations.

Entrée en 2004 dans le groupe, Catherine Powell a eu en charge la responsabilité du développement, de la coproduction, de la distribution et du marketing des contenus numériques de la zone EMEA. Elle a ensuite été en charge, entre 2014 et 2016, des activités australiennes et néo-zélandaises de The Walt Disney Company, avant de rejoindre Marne-la-Vallée (Seine-et-Marne) en juillet 2016.

Elle a piloté la célébration des 25 ans de Disneyland Paris en avril 2017, celle des 30 ans de la convention avec l’Etat quelques mois auparavant, les plans de rénovation des parcs, lancé de nouvelles saisons (Marvel, notamment) et accompagné le lancement d’une nouvelle stratégie commerciale, marquée par la refonte et la forte hausse du prix des passeports annuels. Très présente sur le terrain, elle a contribué à incarner la direction de Disneyland Paris. Natacha Rafalski la remplace depuis décembre 2018.

« Une annonce surprise »

« Cette annonce surprise n’est pas sans éveiller des inquiétudes quant à la gouvernance du groupe alors que s’opère une transformation majeure des services de Disneyland Paris et que des changements importants interviennent à la direction de l’entreprise », s’alarme notamment la section CFDT du parc de Marne-la-Vallée. Une refonte des rythmes de travail de plusieurs catégories de personnel doit intervenir à la fin de l’année. Pour le groupe de fans de Disneyland Paris ED92, le plus important de cette communauté, « Catherine Powell a gagné le cœur des cast members et des guests à Disneyland Paris, et manquera beaucoup ».

Ces derniers mois, l’ouverture de lands dédiés à l’univers Star Wars dans les parcs américains s’est révélée plus compliqué qu’anticipé en matière de gestion des flux.

A lire également
ÉconomieEntreprisesServices

“Climbing District compte faire monter en gamme les salles d'escalade”

A l’occasion d’une levée de fonds de 10 millions d’euros, les fondateurs de Climbing District, Henri d’Anterroches et Antoine Paulhac, nous présentent les spécificités de leur concept de salles d’escalade en milieu urbain.
EntreprisesServices

Comment le Futuroscope a imaginé Aquascope, son futur complexe aquatique innovant

Pour rallonger la durée de séjour, le Futuroscope inaugurera en juillet 2024 Aquascope, un parc aquatique mêlant cinéma et toboggans. Une nouvelle étape de plan stratégique Vision 2025, qui appelle d’autres investissements.
Entreprises

Disneyland Paris, Parc Astérix, Futuroscope… Parcs d'attractions, ce que vous réserve 2024

En 2024, pas de répit pour les principaux parcs d’attractions français. Objectif : consolider leur croissance post-Covid, enrichir l’expérience visiteurs, et trouver, aussi, de nouvelles sources de revenus. Tour d’horizon des principales nouveautés annoncées, à Disneyland Paris, au Parc Astérix, au Futuroscope et à Nigloland, chacun avec des surprises différentes.

Recevez nos prochains articles par e-mail

Abonnez-vous à notre newsletter