Aller au contenu

Les bonnes pratiques logistiques des brasseurs artisanaux américains

Focus sur les recommandations logistiques de la Brewers Association. Des bonnes pratiques applicables à tous les brasseurs, notamment à l’export.

Aux Etats-Unis, la bière artisanale joue dans la cour des grands. « Le marché est également en constante croissance, comme en France. Toutefois, nous avons moins de difficultés pour atteindre les consommateurs. En CHR, nous nous appuyons sur notre logo », nous a expliqué Adam Dulye, chef exécutif (spécialisé en food pairing) de la Brewers Association, l’organisation des brasseurs artisanaux américains, lors du salon Planète Bière. Aujourd’hui, la priorité est de professionnaliser davantage la chaine d’approvisionnement. 7 346 brasseries artisanales étaient recensées en 2018. Bob Pease, CEO de la Brewers Association, nous en dit plus.

« La bière artisanale américaine peut être exportée avec succès à l’étranger, mais tous les partenaires commerciaux internationaux doivent s’engager à comprendre les techniques de stockage et de manutention appropriées et l’importance de fournir un produit de qualité à l’amateur de bière.

‘Les fluctuations de température peuvent être préjudiciables’

La bière est un produit périssable et, tout simplement, une bière maintenue au frais restera fraîche plus longtemps. Les fluctuations de température, le temps, la lumière et l’oxygène sont tous des ennemis de la bière artisanale et doivent être évités en tout temps. Le buveur de bière est plus averti et perspicace que jamais et une seule mauvaise expérience peut priver à vie un amateur de bière artisanale. N’oubliez jamais que le mouvement de la bière artisanale est animé par le buveur de bière, et non par le brasseur, l’importateur ou le détaillant, et qu’il est absolument impératif qu’il profite d’une expérience de consommation positive à chaque fois.

‘Il faut éduquer tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement’

Nous travaillons pour éduquer les importateurs, les distributeurs et les détaillants afin de garantir le maintien de la qualité tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Les développements de la chaîne du froid permettent d’exporter de la bière artisanale américaine dans le monde entier, mais la chaîne d’approvisionnement doit constituer un partenariat unifié et cohérent. Nous nous efforçons de veiller à ce que la bière soit datée correctement et conservée dans un environnement à température contrôlée, du moment où elle quitte la brasserie jusqu’au moment où elle parvient à l’amateur de bière. »

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter



Publié dansEconomieEntreprisesIndustrie